YouTube
YouTube

Evangelion

evangelion-et-les-sabres-japonais_xlJusqu'au 21 juin -
MAISON DE LA CULTURE ET DU JAPON //

Pour cette expo­si­tion iti­né­rante pré­sen­tée au Japon et en Europe, des for­ge­rons japo­nais ont tout spé­cia­le­ment façonné des sabres, lan­ces et autres armes ins­pi­rés d’Evangelion : New Theatrical Edition, série d’anime au suc­cès pla­né­taire. Ces objets aux for­mes futu­ris­tes créés à par­tir de tech­ni­ques ances­tra­les sont expo­sés aux côtés de lames et d’éléments de mon­tu­res de sabres anciens. Une fusion étonnante entre tra­di­tion et science-fic­tion !

2-Ayanami-Rei evangelion 2Sur une Terre dévas­tée par des cata­clys­mes, les hom­mes doi­vent faire face à une nou­velle menace incar­née par de mys­té­rieu­ses créa­tu­res, les « Anges ». Rendre réel l’uni­vers fan­tas­ti­que d’Evangelion est le défi qu’ont relevé une ving­taine de for­ge­rons exer­çant dans dif­fé­rents dépar­te­ments du Japon. En uti­li­sant un savoir-faire tra­di­tion­nel, ils ont forgé la lance de Longinus, le sabre Bizen Osafune, le Magoroku Sword et d’autres armes à l’impor­tance cru­ciale dans cet anime que ponc­tuent des com­bats rap­pe­lant les batailles du Japon médié­val.

Artisan evangelionL’expo­si­tion apporte un éclairage nou­veau sur l’uni­vers des sabres japo­nais tra­di­tion­nels en tis­sant des liens entre passé et pré­sent. En effet, outre ces nou­vel­les créa­tions ins­pi­rées d’Evangelion, sont pré­sen­tés un grand nom­bre de lames et d’éléments de sabres (tsuba, koshi­rae, tsu­ka­mae) datant des époques Kamakura (1185-1333) à Edo (1603-1868). Des figu­ri­nes gran­deur nature de per­son­na­ges du des­sin animé ainsi que des repro­duc­tions des plan­ches des­si­nées com­plè­tent l’ensem­ble pour mieux nous plon­ger dans le monde fas­ci­nant d’Evangelion.

Maison de la culture et du Japon
101 bis, quai Branly 75015
Du mardi au samedi de 12h à 19h
Noc­turne le jeudi jusqu’à 20h
Tel : 01 44 37 95 01
Prix d’entrée 5 € / Tarif réduit 3 € / Gratuit pmoins de 12 ans

 

>> Retour page d'Accueil

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus