Barbara
Barbara

Visages de l’effroi

Du 3 novembre au 28 février 2016 -
Musée de la Vie Romantique //

Ary Scheffer,

Dès le XIXe siècle, les artistes sont issus d’une génération désenchantée par les idées des Lumières, bouleversée
par la chute de l’Ancien régime et les tourments révolutionnaires. La Terreur et les guerres napoléoniennes installent une vision très réelle de l’horreur, avec des images visibles par tous grâce à l’émergence de la grande presse qui diffuse sans limite les faits divers les plus sanglants. vision très réelle de l’horreur, C’est la naissance du romantisme fantastique. À travers une sélection de plus cent tableaux, dessins ou sculptures de David, Géricault, Ingres, ou Delacroix, l’exposition offre une vision fascinante de l’imaginaire romantique noir d’un XIXe siècle hanté par les forces et les esprits. Visages de l’effroi de David à Delacroix.
Musée de la Vie Romantique
16 rue Chaptal, 75009
M° Pigalle (2/12)
Tous les jours, sauf le lundi, de 10h à 18h
Tarif : 7 € - réduit : 5 €
Gratuit moins de 18 ans

 

>>Retour page d'Accueil

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Barbara