Culture au quai
Culture au quai

Nuit Blanche 2016 le parcours officiel

1er octobre 2016 // 

Pour cette 15ème édition, la Nuit Blanche nous fait sa crise d’adolescence…  Le thème de cette année ne sera autre que celui du cœur, dans une balade artistique qui vous mènera de l’attente à l’enchantement en passant par le rêve, le chagrin ou la volupté. Saurez-vous trouver le Graal ?

 

4997011_5_910f_2016-09-12-f9df728-23883-1mi77on_f74de33cc32e755b7cc74b3d1d1e3dcf

 

Synopsis : Tout commence avec un texte du XVème siècle, Le Songe de Poliphile, contant la quête amoureuse d’un jeune homme (Poliphile) pour sa bien-aimée (Polia), dans un paysage de ruines, de palais et de temples antiques. Le temps d’une nuit, Paris se fera le théâtre d’un songe des plus tendres.

Pour cela, un parcours du cœur sera organisé le long de la Seine, retraçant les grandes étapes de l’amour au fil de l’eau. Nous ne pouvons pas tout vous révéler, car l’amour aime garder ses mystères, ses secrets et ses zones d’ombres. Néanmoins, nous ne pouvons pas résister à la tentation de vous livrer nos coups de cœur. C’est comme ça !

 

Etape 1 – L’attente…

Qui n’a pas un jour rêvé du Prince Charmant ? Qui n’a pas un jour désespéré de trouver l’Amour ? Qui n’a pas attendu… ?

nb1

« Chat alors ! C’est long… ». Alain Séchas

Telle une famille guettant l’arrivée d’un être cher, les célèbres chats de Séchas se posteront sur les quais de la Gare de Lyon. Cet artiste plein de sensibilité et d’humour a choisi de peupler l’enceinte de la station de ses personnages mythiques. Pour remplir le cœur de ceux qui n’ont personne qui les attend ou au contraire symboliser l’attente sans fin que ses chats vont vivre ? Allez savoir, vous êtes libre de l’interpréter, mais cette œuvre ne devrait pas vous laisser indifférent !

 

Rêver d’atteindre les étoiles. Abraham Poincheval

4997009_6_e795_2016-09-12-e615b19-15192-e4ydm0_7bbb179f277d6bbd6f2fa8c0b196b21c

Si cet artiste vous dit quelque chose, c’est sans doute que ses performances font toujours parler d’elles. Après avoir passé 13 jours dans un ours empaillé ou vogué dans une bouteille sur le Rhône, il campera pendant plusieurs jours en amont de la Nuit Blanche sur un mât à 15 mètres du sol devant la Gare de Lyon.

 

 

Etape 2 –  Le défi

Si c’était si simple, ça se saurait… Après l’interminable attente, les épreuves. Tels de vaillants chevaliers, on se lance aveuglément (ou presque) dans les défis. A vous de jouer !

Mais où est-donc mon Prince ? Stéphane Thidet

au-college-des-bernardins-la-reverie-solitaire-de-stephane-thidetm329332

Sur la place de l’Hôtel de Ville vous attend l’une des premières “épreuves” de cette quête romanesque. Stéphane Thidet vous invite à traverser la mystérieuse forêt qu’il a mise en scène. Cet artiste inclassable a travaillé le bois pour créer un univers étonnant et envoûtant afin d’habiller cette magnifique place.

 

 

 

Plan (B) – Réparer les coeurs brisés

nbcoeur

Mais non, ne baissez pas les bras ! L’amour est semé d’embuches et pour vous sauver de cette épreuve, il y a la possibilité de collecter des fragments de cœurs brisés (pas trop quand même !!). Une fois votre quête achevée, vous pourrez vous rendre au Musée du Quai Branly où magiciens et marabouts vous attendent pour recoller les morceaux lors d’un atelier de réparation des cœurs.

 

Etape 3 – Se laisser porter

Ça y est. On se sent bien, on embarque sur une rivière calme, amoureuse. Une lumière, une mélodie, un sortilège ? Peu importe.

Un long fleuve tranquioliver-beer-live-stream-simulation-du-projet-pour-nuit-blanche-2016lle ? Oliver Beer

Quel plus bel endroit que le Pont des Arts pour transformer la Seine en fleuve Amour ? Oliver Beer a réalisé une chorégraphie sous-marine de sons et de lumières réagissant aux passages des bateaux.Laissez-vous ensorceler par les chants de ces sirènes irréelles et redécouvrez notre écosystème sonore…

 

 

Etape 4 – Vaciller

Quelle plus grande fragilité que celle d’aimer ? Se livrer, faire confiance, accepter de devenir « aveugle » au nom de l’amour. Etes-vous prêt ?

 Un équilibre fragile. Bridget Polknbpolk

L’artiste américaine sera présente tout au long de la soirée et sculptera ses célèbres totems faits de pierres de tailles inégales. Aidée de quelques performeurs, elle peuplera les berges de la Seine de ces empilements à l’équilibre précaire, défiant les lois de la gravité. Des sculptures qui s’effondrent ou résistent au temps.

 

 

Etape 5 – Trouver (enfin) l’amour

On nous l’avait pourtant dit : « un regard suffit ». Qui sait si ce face-à-face magnétique, cette petite flamme n’est finalement pas la vraie clé de l’amour ?

 T’as de beaux yeux tu sais ?  Alain Fleischer

nuit-blanche-2016-paris-capitale-de-l-amourm352078

C’est sous le pont Bir-Hakeim qu'apparaît enfin, et pour la première fois, le visage de Polia, la bien-aimée tant recherchée. C’est l’aboutissement de votre quête. L’artiste a décidé de retravailler un projet de 1979 intitulé “Autant en emporte le vent” en projetant le visage fantomatique d’une jeune femme sur un immense ventilateur. Celle-ci fixera de façon imperturbable tout visiteur qui la regardera...

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus