MAM
MAM

On A Vu : Déshabillez-Moi

  • baker
  • m
  • Mistinguett Cncs
  • Sheila dans spacer CNCS exposition déshabillez-moi !
  • M CNCS exposition Déshabillez-moi !
  • Arthur H Dalida  Salle Glamorama exposition Déshabillez-moi ! Cncs
  • Johnny Hallyday

 

Jusqu'au 5 mars 2017 - CNCS //
Très réussi
coeur-4

 

Lorsque l’on pénètre dans l’exposition déshabillez-moi on découvre la puissance symbolique que représente le costume de nos pop stars préférées. Comment le costume, seul, dans une vitrine capte l’essence d’un personnage. Comme au théâtre où un long nez devient cyrano, ici la jupe de bananes réveille l’image de la grande Joséphine Baker. Et elles sont presque là, nos stars, sur des podiums ou dans des vitrines, on réalise l’échange unique qui existe entre le personnage que se crée un chanteur et son costume. On admire cette coiffe de plumes blanches parce qu’elle est celle de Mathieu Chedid, mais également parce qu’elle est celle de M, créature scénique. L’un ne peut aller sans l’autre. 

La balade dans les salles n’est pas chronologique, mais construite autour de thématiques, et là, le miracle se fait : Johnny Halliday côtoie Yelle, Dalida Arthur H, et Claude-François les Brigitte. On est accueilli par celles qui sont les reines en matière de costume, les meneuses de revue. Mistinguett, Joséphine Baker, Line Renaud… elle trônent sur un escalier qui rappelle celui du casino de Paris, avec leurs tenues de plumes ébouriffées et de paillettes éblouissantes. Chacun des espaces éclaire sous un angle particulier le lien entre vêtement et pop culture. Ainsi, il y a cette petite pièce intimiste qui expose certaines des parures de Mademoiselle K, coiffe iroquois et corset de cordage, et pose la question de la scène et la nudité, ou ce morceau de chemise de Claude François, mis en parallèle avec cette vidéo de la star qui déchire sa tenue, rappelant la construction du mythe et la religion qui peut se construire autour d'une star, le vêtement devenant relique.

Mais les deux vitrines qui révèlent le plus parfaitement l’univers symbolique commun aux chanteurs pop  sont certainement celles qui s’intitulent « légendes dorées » et « noir c’est noir ». Les deux vitrines se font face. L’une met à l’honneur l’or, cette paillette royale qui éblouit sur scène et on retrouve entre autre la veste de Maître Gims, celle d’Etienne Daho et le pantalon de cuir brodé d’or de Johnny Halliday. Egalement les robes portée par les Brigitte lors des victoires de la musique En face, une vitrine toute de noir vêtue, révélant l’élégance et la dangerosité qu’évoque le noir en costume de scène. Juliette Greco, Barbara, Edith Piaf maîtresses de de cette couleur, accompagnées également des tenues de l’avant dernière tournée d’Alain Bashung. Du dorée au noir, l’univers pop star balance entre ces extrêmes, de la puissante apparition en costume pailleté, à l’intimité et au mystère qu’évoque le noir. Notre expérience est également accompagnée de douches sonores, le costume que l’on contemple est habité par la chanson, le chanteur, l’époque qu’il représente.

Salle légende dorées exposition déshabillez-moi ! Cncs

Il y aussi les salles pop couture où l'on voit défiler Rihanna, Beyoncé, Madonna... Et bien sûr la dernière salle, consacrée à Mathieu Chedid et M, où l'on découvre l'exploration et la construction d'un univers musical, dont un des éléments fondamental est le costume ...

Cette exposition : plus qu’un étalage de vêtements, révèle, dévoile (déshabille ?) la magie qui se crée entre une personne et son personnage et le lien fondamental qui existe entre tenue scénique et création musicale.

Les 3 bonnes raisons d'aller voir cette exposition :

-Se laisser éblouir par des tenues pop que l'on découvre ou redécouvre
-Comprendre l'univers de la chanson à travers le costume
-Admirer le travail artistique sur des pièces uniques

Centre national du costume de scène et de la scénographie
Quartier Villars - Route de Montilly, 03000 Moulins
Tarif Plein : 6 € - Tarif réduit : 4 €

 

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus