Les gendarmeries du monde
Les gendarmeries du monde

Irving Penn, maître de la lumière

Du 21 septembre 2017 au 29 janvier 2018 -
Grand Palais //

  • © Condé Nast
  • Irving Penn, Black and White Fashion wit Handbag (Jean Patchett), New York, 1950 - Exposition Irving Penn au Grand Palais
  • © The Irving Penn Foundation
  • © The Irving Penn Foundation
  • © The Irving Penn Foundation
  • © The Irving Penn Foundation
  • © The Irving Penn Foundation
  • © The Irving Penn Foundation
  • © The Irving Penn Foundation
  • © The Lisa-Fonssagrives-Penn Trust

 

2017 marque le centenaire de l’anniversaire de la naissance du célèbre photographe Irving Penn. Amoureux de la mode et de la photographie, cette rétrospective est faite pour vous.

Irving Penn a réalisé sa première couverture pour le magazine Vogue en 1943 et a commencé ensuite à s’intéresser à l’art du portrait. Son travail, toujours en studio, est caractérisé par une élégante simplicité et instaure avec son modèle une véritable intimité. Dans ses photos de mode ou ses portraits, il utilise généralement un arrière-plan très sobre, gris ou blanc, pour mettre plus encore en valeur la personne et faire ressortir le vêtement. Extraire le modèle de son cadre de vie et le convoquer au studio, c'est lui donner une chance d'exister pour ce qu'il est, quels que soient son statut, sa classe, sa vie quotidienne, mais c'est aussi le transformer, écrira-t-il.

À son actif 160 couvertures Vogue et des portraits des plus grandes stars de l’époque comme Yves Saint Laurent, Audrey Hepburn, Alfred Hitchcock, ou encore Marlene Dietrich. Son portrait le plus célèbre reste celui de Pablo Picasso en matador, l’œil  perçant, percutant, à l’image de celui de ce grand photographe du XXe siècle.

>> On a vu, on vous raconte !

>> Découvrez l'œuvre à la loupe : Black and White Fashion with Handbag (Jean Patchett)

The Grand Palais will present a major retrospective of the photographs of Irving Penn to mark the centennial of the artist's birth. Over the course of his nearly 70-year career, Irving Penn (1917–2009) mastered a pared-down aesthetic of studio photography that is distinguished for its meticulous attention to composition, nuance, detail, and printmaking.

Grand Palais
Du 21 septembre 2017 au 29 janvier 2018
3 avenue du Général Eisenhower, 75008 – M° F. Roosevelt (1/9)

Du jeu. au lun. de 10h à 20h
Nocturne le mer. jusqu’à 22h
Fermé le mar.
Tarif : 13 € - TR : 9 €
Gratuit - de 16 ans

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Albert Renger-Patzsch, Jenaer Glas (Zylindrische Gläser) [Verrerie d'Iéna (béchers)], 1934 - Exposition Albert Renger-Patzsch au Jeu de Paume

Albert Renger-Patzsch

Du 17 octobre 2017 au 21 janvier 2018 -  Jeu de Paume //  Les choses Die Welt ist schön [Le Monde est beau] d’Albert Renger-Patzsch paraît en 1928. Considéré comme l’un des livres fondamentaux de…

A Na Sam, pour le colonel Gilles, il n’y a que des nuits sans sommeil - Guerre d'Indochine, studio willy rizzo

La guerre d'Indochine

Jusqu'au 13 janvier 2018 - Studio Willy Rizzo // Willy Rizzo, un photographe à contre-emploi En 1952, la guerre d’Indochine fait rage. Les photographes de presse se succèdent pour tenter…

Steve Hiett, POLA_084_400 - Exposition Steve Hiett, Polaroids à la Galerie Madé

Steve Hiett

Du 14 septembre au 20 octobre 2017 -  Galerie Madé //  Polaroids « Monstre sacré des années 1980 », « Metteur en scène de mode de génie » : le photographe anglais Steve Hiett a su imposer son…

Raymond Depardon, Allemagne -ex-RDA), 1990 - Exposition Raymond Depardon, Traverser à la Fondation Cartier-Bresson

Raymond Depardon, Traverser

Jusqu'au 17 décembre 2017 -  Fondation Henri-Cartier Bresson // Traverser : il y a dans ce terme deux notions qui se télescopent. Celle de l’espace d’abord, exploré sans discontinuité. Celle du…


Les gendarmeries du monde