Venenum, un monde empoisonné
Venenum, un monde empoisonné

Shoah et Bande-Dessinée

  • kent blake shoah et bd memorial shoah
  • la bete est morte2 shoah et bd memorial shoah
  • LaBeteEstMorte shoah et bd memorial shoah
  • NOUS N IRONS PAS VOIR AUSCHWITZ shoah et bd memorial shoah
  • Seule contre tous shoah et bd memorial shoah
  • shoah et bd memorial shoah
  • USAComics shoah et bd memorial shoah
  • vivre libre ou mourir shoah et bd memorial shoah

 

Du 19 janvier au 30 octobre 2017 -
Mémorial de la Shoah //

C’est une première. Associer dans une exposition ce sujet ô combien grave et historique qu’est la Shoah avec le traité plein d’humour et de cynisme de la bande dessinée. Une folie ? Loin de là. La mémoire contemporaine réserve une place particulière à la Shoah, un événement sans précédent dans l’Histoire, qui ne pouvait échapper à sa médiatisation jusqu’à devenir un sujet de fiction dont s’emparèrent, aussi, les artistes du 9ème art. Non sans prudence, erreurs et tâtonnements mais aussi avec génie, la BD s’est donc emparée de la Shoah. Comment cet art, populaire s’il en est, a-t-il traité ce sujet aussi universel qu’indicible, des comics à la bande dessinée franco-belge, des romans graphiques aux mangas. De quand datent les premières oeuvres témoignant d’une prise de conscience des artistes ? Pourquoi les Juifs furent-ils si longtemps absents des bandes dessinées alors même qu’Hitler était moqué dans les caricatures ? Comment les dessinateurs réussirent-ils à transmettre la gravité d’un message sans paraître désinvoltes ou ironiques sur l’un des événements les plus effroyables de l’Histoire ? Une exposition qui dérange autant qu’elle interroge, qui nous interpelle sur les raisons – parfois inavouables – qui font qu’aucun super-héros américain n’a jamais tenté de libérer les prisonniers d’un camp d’extermination, les raisons qui figèrent – trop longtemps - la Shoah dans un terrible tabou, de l’Europe à l’Asie.

How do cartoons colour the image of the Holocaust, the Nazi, genocide of the Jews in the 1930s and 40s? History and eye-witness accounts mix in pictorial story form to produce sometimes larger than life, sometimes artistic renditions of this dark period.

Mémorial de la Shoah
Du 19 janvier au 30 octobre 2017
17 rue Geoffroy-l’Asnier, 75004 - M° Saint-Paul (1)
Du dimanche au vendredi de 10h à 18h
Nocturne le jeudi jusqu’à 22h
Fermé le samedi
Entrée libre

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo précédente


Venenum, un monde empoisonné