Venenum, un monde empoisonné
Venenum, un monde empoisonné

Autophoto

Jusqu'au 24 septembre 2017
Fondation Cartier //

Une Muse d'acier

Le rêve d’indépendance, la soif d’aventure, le désir de liberté, c’est ce que l’automobile promet de rendre accessible à tous en venant au monde ! Au début du XXème siècle, elle bouleverse complètement nos modes de vie ainsi que nos perceptions du temps et de l’espace. Objet fascinant, symbole même d’un monde industriel en pleine mutation, on peut dire que la demoiselle en a inspiré plus d’un ! Environ 90 photographes témoignent à travers plus de 500 clichés, dont certains datant des années 1900, de ce que la voiture représente pour eux, dans toute son ambivalence, donnant lieu à des images parfois étonnantes jouant sur les reflets et les effets de miroir qu’elle renvoie. Symbole d’une ascension sociale pour certains, outil de travail ou lieu de vie prolongeant le foyer pour d’autres, on voit à travers cette exposition comment le regard sur cette muse d’acier évolue au fil des années et en fonction de l’origine du photographe. Car celle-ci n’a pas apporté que des bonnes nouvelles. La pollution, les paysages bétonnés et le travail à la chaîne font aussi partie du lot comme l’a étudié Robert Doisneau dans sa série sur l’usine Renault. Vous découvrirez grâce à la série de Fernando Gutiérrez comment la Ford Falcon est devenue un symbole de la dictature argentine des années 1970 et quelle influence la voiture a eu sur la place des femmes dans la société à travers la projection immersive de Jacqueline Hassink. Chaque photographie, chaque voiture semble nous raconter son histoire dans cette immense galerie d’autoportraits à la fois piquants, drôles et émouvants.

Le saviez-vous ?
En voiture Simone ! Qui n’a pas utilisé cette expression sans jamais se demander qui était cette fameuse Simone ? On a la réponse pour vous ! Simone Louise de Pinet de Borde des Forest passe son permis de conduire en 1929. Elle se lance ensuite (fait exceptionnel pour une femme à l'époque) dans la course automobile jusque dans les années 1950. L'histoire en serait restée là sans le concours de Guy Lux, qui offrira à cette célèbre pilote une postérité inespérée en introduisant les épreuves télévisées des jeux intervilles avec un amical "En voiture, Simone !" .

  • Autophoto à la Fondation Cartier à partir du 19 avril 2017
  • Jacques Henri Lartigue, Grand Prix de l’ACF, Automobile Delage, Circuit de Dieppe, 1912. Tirage moderne - Autophoto a la Fondation Cartier
  • Stephane Couturier, Toyota n°8, Serie Melting Point, 2005. Ti r- Autophoto à la Fondation Cartier
  • Andrew Bush, Woman waiting to proceed south at Sunset and Highland boulevards, Los Angeles, 1997 - Autophoto à la Fondation Cartier
  • Autophoto à la Fondation Cartier à partir du 19 avril 2017
  • Autophoto à la Fondation Cartier à partir du 19 avril 2017
  • Autophoto à la Fondation Cartier à partir du 19 avril 2017

 

Thirty years after the exhibition Hommage à Ferrari, the Fondation Cartier will once again focus its attention on the world of cars with the exhibition Autophoto dedicated to photography’s relationship to the automobile. Autophoto will show how the car provided photographers with a new subject, new point of view and new way of exploring the world.

Fondation Cartier
Du 19 avril au 24 septembre 2017
261 boulevard Raspail, 75014 - M° Raspail (4/6)

Du mar au dim de 11h à 20h
Le mar jusqu’à 22h - Fermé le lun.
Tarif : 10,50€ - TR : 7€

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Venenum, un monde empoisonné