Trésors de l'Islam en Afrique

  • Trésors de l'Islam Institut du monde arabe du 14 avriil au 30 juillet 2017 Aida Muluneh, City Life, 2016, Archival Digital Print, 80 x 80cm, Edition of 7-Courtesy of the Artist and David Krut Projects New York Johannesburg
  • Trésors de l'Islam Insitut du monde Arabe du 14 avril au 30 juillet 2017 Coran, Somalie, 1793, manuscrit relié, 23,5 x 17 x 5cm, collection Constant Hamès, © Photo Cateloy - IMA
  • Trésors de l'islam institut du 14 avril au 30 juillet 2017 monde arabe du Djenne Mosque, Mali ©James Morris
  • Trésors de l'islam institut du 14 avril au 30 juillet 2017 Dala'il al-Khayrat, Maroc, XIXe siècle, manuscrit, 11,5 x 11,5 x 3 cm, collection Constant Hamès © Photo Cateloy - IMA
  • Maimouna Guerresi-Afro Minaret, 2010, lambda print 200x54 cm, © Maimouna Guerresi, Courtesy (S)ITOR
  • Maimouna Guerresi-Orange and Yellow Minaret, 2012, lambda print 200x54 cm, © Maimouna Guerresi, Courtesy (S)ITOR
  • Trésors de l'islam institut du 14 avril au 30 juillet 2017 Sebastian Schutyser - Montorobougou - Adobe Mosques in Mali series © Sebastian Schutyser

 

Du 14 avril au 30 juillet 2017
Institut du Monde Arabe //

 

Préparez-vous à remonter les siècles. Cette exposition monumentale faisant dialoguer œuvres d’art et objets historiques, nous raconte une histoire commencée dès le VIIème siècle, celle de la rencontre entre l’islam et l’Afrique subsaharienne. Du Maroc au Sénégal, en passant par le Kenya le Mali et tant d’autres, nous découvrons la richesse et la variété de ce métissage culturel. Trois grandes thématiques se dégagent de ce parcours : Transmissions, Pratiques, et Appropriations. Trois angles qui nous montrent l’immense diversité des rapports à l’islam qui parcourent le continent. Avec émotion on peut admirer des manuscrits de la grandiose bibliothèque Mamma Haidara de Tombouctou, récemment menacée par les conflits politiques.  Des photographies de James Morris nous montrent la célèbre mosquée de Djenné dont l’architecture témoigne de l’entremêlement d’influences. Les cultures se nourrissent, et les hommes se les approprient, comme nous le montrent ces bijoux royaux présentés pour la première fois, synthèse entre l’islam et les rituels animistes. Les artistes concrétisent et repensent ces relations. Maimouna Guerresi avec Afro Minaret, photographie ses modèles coiffés de hautes structures rappelant les minarets, avec les motifs textiles que l’on retrouve sur les boubous. Cette exposition est un pied de nez aux discours actuels les plus extrémistes et nous montre  l’immense variété d’une culture riche et complexe.

This exhibition shows us with rare objects and contemporanean masterpieces that make us travel in the history of Islam on the African continent.

Institut du Monde Arabe
Du 14 avril au 30 juillet 2017
1 rue des Fossés-Saint-Bernard, 75005 – M° Jussieu (7/10)
Du mar. au sam. de 10h à 18h – Sam et Dim de 10h à 19h
Tarif : 12 € - Tarif Réduit : 6 €

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo suivante