Venenum, un monde empoisonné
Venenum, un monde empoisonné

Tokyo - Paris

Jusqu'au 21 août 2017
Musée de l’Orangerie //

Chefs-d’œuvre du Bridgestone Museum

  • 02. CAILLEBOTTE_Young Man Playing the Piano
  • 02. Chefs d'oeuvres du Bridgestone_Renoir_Mlle Georgette Charpentier
  • 14. FUJISHIMA Takeji_Black Fan
  • Chefs d oeuvre du bridgestone museum of art de Tokyo du 5 avril au 21 mars 2017   PISSARRO_Vegetable Garden_
  • Chefs d oeuvre du bridgestone museum of art de Tokyo du 5 avril au 21 mars 2017   MANET_Self-Portrait
  • Chefs d oeuvre du bridgestone museum of art de Tokyo du 5 avril au 21 mars 2017   SISLEY_June Morning in Saint-Mamm├¿s
  • Chefs d oeuvre du bridgestone museum of art de Tokyo du 5 avril au 21 mars 2017   VAN GOGH_Windmills on Montmartre
  • Chefs d oeuvre du bridgestone museum of art de Tokyo du 5 avril au 21 mars 2017   GAUGUIN_Still Life with Horse's Head
  • Chefs d oeuvre du bridgestone museum of art de Tokyo du 5 avril au 21 mars 2017   CEZANNE_Self-Portrait with a Hat
  • Chefs d oeuvre du bridgestone museum of art de Tokyo du 5 avril au 21 mars 2017   CEZANNE_Mont Sainte-Victoire and Ch├óteau Noir
  • Chefs d oeuvre du bridgestone museum of art de Tokyo du 5 avril au 21 mars 2017   MONET_Water Lilly Pond_
  • Chefs d oeuvre du bridgestone museum of art de Tokyo du 5 avril au 21 mars 2017  MONET_Twilight_Venice_
  • Chefs d oeuvre du bridgestone museum of art de Tokyo du 5 avril au 21 mars 2017  MODIGLIANI_Young Farmer
  • Chefs d oeuvre du bridgestone museum of art de Tokyo du 5 avril au 21 mars 2017   RODIN_Faunesse Standing
  • Chefs d oeuvre du bridgestone museum of art de Tokyo du 5 avril au 21 mars 2017   AOKI_A Gift of the Sea

 

Le musée d'art Bridgestone se trouve à Tokyo au Japon. Il est né de l’initiative de Shojiro Ishibashi (1889-1976), brillant homme d’affaires, grand passionné d’art et fondateur de la compagnie Bridgestone, plus grand fabricant mondial de pneus. La philosophie de cet homme se résumait à servir la société avec des produits de qualité supérieure et c’est la raison pour laquelle il a fait édifier un musée au cœur de Tokyo en 1952. Ainsi, il pouvait partager sa sublime collection avec les japonais. Cet imposant lieu propose au public de se délecter devant les travaux des plus grands peintres impressionnistes ainsi que devant diverses oeuvres occidentales et japonaises de la période moderne. A l’occasion des travaux de ce musée, les chefs-d’œuvre de la collection sont visibles au Musée de l’Orangerie pour une unique étape occidentale, à ne rater sous aucun prétexte donc. De Monet, Renoir et Caillebotte à Cézanne, Matisse, Picasso, Pollock et Shiraga, cette exposition réussit le pari de rassembler les plus grands noms de la peinture tout en donnant aux visiteurs les clés de compréhension du contexte historique d’un japon en pleine mutation. Offrez-vous un aller-retour Paris-Tokyo, découvrez comment Orient et Occident se sont toujours mutuellement inspirés, et penchez-vous sur la carrière d’un homme qui inspire profondément le respect.

>> On a vu, on vous raconte ! 

Le saviez-vous ?
Pourquoi Ishibashi a t-il appelé son entreprise et son musée Bridgestone ? Tout simplement pour une question de traduction !  Le nom Bridgestone provient de la traduction et de la transposition en anglais de ishibashi, signifiant pont de pierre en japonais. Rien de compliqué !

The masterpieces from the collection at the Bridgestone Museum are the result of the love of art of three generations of the Ishibashi industrial dynasty. The exhibition will notably give pride of place to works ranging from Impressionism to western and eastern post-war abstraction, from Monet to Renoir, and from Caillebotte to Cézanne, Matisse, Picasso, Pollock and Shiraga.

Musée de l’Orangerie
Du 5 avril au 21 août 2017
Jardin des Tuileries - M° Concorde (1/8/12)

Du mer. au lun. de 9h à 18h
Fermé le mar.
Tarif : 9€ - TR : 6,50€

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo suivante


Venenum, un monde empoisonné