Barbara
Barbara

Montmartre, décor de cinéma

Jusqu'au 14 janvier 2018 -
Musée de Montmartre, Jardins Renoir //

  • Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, Jean-Pierre Jeunet, 2001, Café Les 2 Moulins, Montmartre, décor de cinéma
  • Boulevard Julien Duvivier, 1959 Photographie en noir et blanc Jean-Pierre Léaud et Monique Brienne, Montmartre, décor de cinéma
  • French Cancan Jean Renoir, 1955 Production Gaumont (France)/Jolly Film (Italie) Scènede cancan, Montmartre, décor de cinéma
  • Bob le flambeur Jean-Pierre Melville, 1955, Montmartre, décor de cinéma
  • La Fête à Henriette Julien Duvivier, 1952, Montmartre, décor de cinéma
  • Les Enfantsdu paradis, Marcel Carné, 1945 Arletty et Jean-Louis Barrault, Montmartre, décor de cinéma
  • Les Quatre Cents Coups, François Truffaut, 1959 Jean-Pierre Léaud (AntoineDoinel), Montmartre, décor de cinéma
  • L’Homme à l’imperméable, Julien Duvivier, 1956 Amarande et Fernandel, Montmartre, décor de cinéma

 

Montmartre, lieu de tous les désirs

 Montmartre et son charme, cette beauté qui ravit dès le premier coup d’œil, et qui inspire les artistes. Montmartre et ses rues, ses lieux iconiques. Montmartre sublimé, scénarisé dans les films de réalisateurs français et étrangers, qui, happés par son ambiance particulière ne peuvent s’empêcher d’en faire un décor. Montmartre et ses pavés, le Moulin Rouge et le Sacré Cœur, qui résument à eux seuls l’image d’un Paris romantique et idéal. Mais aussi celui d’un Paris où la luxure et le vice sortent des murs la nuit tombée. Ce quartier de Paris est un véritable trésor pour le cinéma, une terre de désirs et fantasmes inavoués, lieu de tous les crimes et les dangers, ou même un endroit parfait pour une escapade amoureuse. A travers le temps, le cinéma l’a filmé, le métamorphosant au gré de ses envies, du noir et blanc aux couleurs vives, et du réel à l’imaginaire. Le quartier est tantôt porté par le Moulin Rouge, ses poètes maudits et ses filles de joie, comme dans le film éponyme de Baz Luhrmann. Ou tantôt happé par les crimes et la perdition, comme dans le Pigalle de Karim Dridi. Il devient presque vivant, véritable acteur, dont les personnages si différents s’assemblent pour créer un panorama de sensations, un panorama de Montmartre. L’exposition guide le visiteur à travers les différentes facettes du lieu, accompagné par les films phares qui l’ont célébré, beau, irrésistible, sauvage et meurtrier. Le clou du spectacle se trouve dans la dernière salle, où Montmartre brille sous les lumières d’Amélie Poulain, l’œuvre de Jeunet écrivant une véritable lettre d’amour à ce lieu, enchanteur et mystérieux.

Montmartre is famous for its charm. It is a source of inspiration to many directors, and becomes the setting of many histories, sometimes romantic and beautiful, sometimes lusty and dangerous. The exhibition takes us on a tour of Montmartre in films, celebrating the neighborhood and its beauty.

Dès 10 ans
Ouvert le 25 décembre 2017 et le 1er janvier 2018 de 11h30 à 18h

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Binary handprint

Terra Data

Du 4 avril au 7 janvier 2018 Cité des Sciences et de l’Industrie // Nos vies à l’ère du numérique L’être humain est-il devenu une machine à produire des données ? Constamment connecté, équipé,…

©GGSV

Galerie Party : la fête d'anniversaire

Jusqu’au 5 mars 2018 - Centre Pompidou // Galerie Party c’est une histoire, une fiction en trois actes où l’imaginaire et le rêve aident à créer le décor. Un duo de designers, Gaëlle Gabillet et…

Capture

Marie Curie - Une femme au Panthéon

Du 8 novembre 2017 au 4 mars 2017 - Panthéon // La Science au féminin « La savante aux deux prix Nobel » fêterait cette année ses 150 ans. Considérée comme la plus illustre des scientifiques du…

Affiche Valérian et Lauréline

Valérian et Lauréline

Jusqu'au 14 janvier 2018 - Cité des sciences et de l'industrie // Missions spatiales et bandes dessinées Partez à la découverte de l’espace et ses milliers de civilisations inconnues avec…


Barbara