La chaine Expo in the City
La chaine Expo in the City

De Zurbaran à Rothko

Jusqu’au 10 juillet 2017
Musée Jacquemart-André //

Les trésors d’Alicia Koplowitz

  • Kula Be Ba Kan - Miquel Barcelo, 1991 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • Sans Titre IV - Willem De Kooning, 1977  - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • Jeune femme au manteau de fourrure - Lucian Freud, 1967 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • Femme de Venise - Alberto Giacometti, 1956  - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • N°6 - Mark Rothko, 1954 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • Un conte, Nicolas de Stael, 1948 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • La Feuille, Germaine Richier, 1948 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • Violon et journal, Juan Gris, 1917 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • v, Amedeo Modigliani, 1918 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  •  Tete et main de femme, Pablo Picasso, 1921 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • Femme a la robe bleue, Egon Schiele, 1911  - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • Femme au grand chapeau, Kees Van Dongen, 1906 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • Femmes au bord de la riviere, Paul Gauguin, 1892 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • La Liseuse, Henri de Toulouse-Lautrec, 1889 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  •  Portrait de la comtesse de Haro, Francisco de Goya y Lucientes, vers 1802 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • L’arcade du Palais des Doges a Venise, Francesco Guardi, vers 1775 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • Portrait de Dona Ana de Velasco y Girón, duchesse de Bragance, Juan Pantoja de la Cruz - 1603 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • Vierge à l’Enfant avec saint Jean-Baptiste - Francisco de Zurbaran, vers 1659-1661 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre

 

Alicia Koplowitz est une puissante femme d’affaires. C’est également une collectionneuse passionnée. Et que trouve-t-on dans sa collection ? Des chefs-d’œuvre, uniquement des chefs-d’oeuvre. Et dans cette exposition ? Partout, des grands noms.  Dans un espace épuré et élégant, imaginez-vous esthète du XVIe siècle vous baladant au milieu de magnifiques et secrètes créations. Car on découvre ici des œuvres qui perturbent notre horizon d’attente. Picasso se fait tendre avec le Demi nu à la cruche, une chatoyante palette de roses et d’ocres, une douce intimité, qui pourtant laisse entrevoir sous-jacent, son vibrant trait révolutionnaire. Goya fait resplendir son génie dans un tableau surprenant. L’attaque de la diligence se joue du spectateur qui s’attend à une mignonne scène bucolique dans un adorable paysage. On s’approche pour découvrir une terrible scène… Chaque œuvre est une perle de l’art, et l’ensemble forme un rare bijou. Le voyage chronologique, nous transporte des maîtres espagnols aux artistes contemporains. Et si les oeuvres inédites forment l’un des fils conducteurs de l’exposition, les femmes pourraient en être un second. Muses ou créatrices, elles dominent l’espace. La femme est mystérieuse, un brin dangereuse chez Van Dongen, entourée d’un halo vert, et ses yeux cernés de noir. Elle est épurée, modelée dans une matière compacte par les mains de Giacometti. Une des araignées de Louise Bourgeois nous invite à la saisir à travers sa résonance psychanalytique. Toutes ces femmes semblent être le kaléidoscope des émotions, des envies d’une collectionneuse avisée. Les riches salons du Musée Jacquemart André nous présentent un ensemble qui nous impressionne tant pour ce qu’il est, que pour celle à qui il appartient.

Le saviez-vous ?
Connaissez-vous Nélie Jacquemart ? Artiste peintre et collectionneuse, elle épouse en 1881 Edouard André lui aussi féru d’art. Elle prendra son nom lorsqu’ils réuniront leurs deux collections. Ensemble, ils parcourent le monde à la recherche de perles rares. Sur sa tombe un gisant la représente une palette et un pinceau à la main. C’est dans sa demeure qu’Alicia Koplowitz a accepté pour la première fois d’exposer ses trésors.

>> On a vu, on vous raconte !

Alicia Koplowitz is a powerful business woman, but also a famous collector. For the first time her magnificent collection is revealed. And what can we find in this exhibition ? Great masterpieces everywhere. Zurbaran, Goya, Picasso, Van Dongen, Louise Bourgeois, and more, are discovered through a collection presented for the first time.

 

Musée Jacquemart-André
Jusqu’au 10 juillet 2017

158 bd Haussmann, 75008 - M° Miromesnil (9/13)
Tlj de 10h de à 18h
Nocturne le lun. jusqu’à 20h30
Tarif : 13,50 € - Tarif réduit : 10,50 €
Accessible aux personnes à mobilité réduite

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Camille Pissarro (French, 1830 - 1903 ), Peasant Girl with a Straw Hat, 1881, oil on canvas, Ailsa Mellon Bruce Collection

Camille Pissarro

Du 23 février au 2 juillet 2017 Musée Marmottan Monet // Le premier des impressionnistes Si vous aimez vous promener en ville, flâner main dans la main tranquillement au bord de la Seine, faire la…

Vue d'ensemble, Holy, Carte Blanche a Prune Nourry au Musee Guimet 13

Holy - Prune Nourry

Jusqu’au 18 septembre 2017 - Musée Guimet // Les œuvres de Prune Nourry submergent le musée Guimet avec une carte blanche unique et sensationnelle. L’artiste fait le choix de s’appuyer sur les…

C:UsersStagiaire 2DocumentsAgence CONFINOMdH - Expo racisme

Nous et les autres

Jusqu'au 8 janvier 2018 Musée de l'Homme - Paris // Des préjugés au racisme   Comment se construisent les préjugés ? Quelle est la réalité des «races» d’un point de vue génétique ? Quels…

James Lee Byars - Red Angel of Marseille ┬®Estate James Lee Byars - Courtesy, Galerie Michael Werner Cologne et New York - Cnap

A pied d’œuvre(s)

Jusqu'au 9 juillet 2017 Monnaie de Paris //   La face couchée de la sculpture Repartir de zéro, revenir aux origines de cet art pour le voir sous un nouvel angle, voilà le pari que s’est donné…


La chaine Expo in the City