La chaine Expo in the City
La chaine Expo in the City

Levalet

Du 20 avril au 6 mai 2017
Galerie Brugier-Rigail //

  • Assimilation, Levalet, 2017, Galerie Brugier-Rigail
  •  Everybody, Levalet, 2017, Galerie Brugier-Rigail
  • La loi de la jungle, Levalet, 2017, Galerie Brugier-Rigail
  • Repli sur soi, Levalet, 2017, Galerie Brugier-Rigail
  • Ses classes, Levalet, 2017, Galerie Brugier-Rigail

 

Nobodies

Dans le paysage du street-art, il n’est pas rare de croiser sur les murs quelques personnages de peinture ou de papier, et de les surprendre en pleine action au détour d’un carrefour. Parmi les saynètes qu’ils animent et que l’on peut suivre au fil des rues, celles de l’artiste Levalet restent des plus réussies, tant par leur réalisme que par leur regard plein d’ironie sur notre quotidien. Mais aujourd’hui ses protagonistes se voient quelque peu privés de corps, ou du moins de sa partie visible. Seuls les vêtements sont alors en mouvement, donnant vie à une série de nobodies. Toute l’attention se concentre alors sur ces bouts de tissus et ce qu’ils font. A eux seuls on perçoit malgré tout le statut professionnel, le rang social ou l’appartenance communautaire de l’être qui pourrait se cacher dessous. En ne laissant transparaître que ces apparats d’étoffes, Levalet met en exergue le dress code qui nous est susurré en permanence par la communication et la publicité, jusqu’à ce qu’il en devienne une norme, voire un impératif social. Dans la lignée de Perec, qui supprime l’une des voyelles les plus essentielles dans un roman, Levalet fait disparaître le corps dans un portrait, allant à contre-courant de toute l’Histoire de l’art qui le rend omniprésent. A l’heure du numérique, l’artiste dématérialise l’homme par le papier. Il appuie également, par ce faux semblant d’être humain, notre illusion d’exister et de partager à travers notre double identité sur les réseaux sociaux. Une série déroutante, où l’on peut se projeter tout en s’en détachant, et qui reste malgré l’absence de corps, rempli d’humour et de pertinence.

Le Saviez-Vous ? Dans un style hyper réaliste, les scènes dépeintes par Levalet vont être pensées comme on pense une pièce, comme on met en scène un récit au théâtre. Le spectacle vivant faisant partie de ses premiers amours, il a su puiser dans ses codes graphiques pour les appliquer aux arts plastiques.

In the street-art landscape, it is not uncommon to meet some painters or paper people on the walls, and to surprise them in action at the turn of a crossroads. Among the sketches that they animate and that one can follow along the streets, those of the artist Levalet remain of the most successful.

 

Galerie Brugier-Rigail
Jusqu’au 6 mai 2017

40 rue Volta, 75003 - M° Arts et Métiers (3/11)
De mar. au sam. de 11h à 19h30
Fermé lun. et dim.
Entrée libre

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus