On a vu Mômes & Cie à la Cinémathèque française

Allez, c’est parti pour une plongée dans les coulisses du cinéma, décrypté avec des yeux d’enfants… Un voyage dans les émotions des petits, et dans celles des spectateurs qui sont _ ou ont été _ des enfants.

Ici la scénographie est colorée, amusante et pleine de peps, mais elle est surtout à hauteur d’enfant, à commencer par la forêt de Kirikou dans laquelle vous risquez fort de croiser quelques petits en train de jouer à cache-cache…

De Miyazaki à Spielberg, de Kirikou à Harry Potter et son balai, en passant par la robe couleur de lune absolument mythique Peau d’Âne, un King Kong géant aux portes de la grotte de la peur, la chenille d'Alice aux Pays des Merveilles qui se transforme pour l’occasion en fauteuil bien douillet, ils sont tous là, ces petits acteurs réels ou dessinés qui nous ont fait grandir.

  • PERSEPOLIS
  • CREATOR: XV Version 3.10a  Rev: 12/29/94
  • 3- Kirikou et la sorcière de Michel Ocelot 1998 © Les Armateurs
  • Cinematheque mome and cie192
  • Cinematheque mome and cie91
  • Cinematheque mome and cie84
  • Cinematheque mome and cie83
  • Cinematheque mome and cie1
  • Cinematheque mome and cie0
  • Cinematheque mome and cie
  • Cinematheque mome and cie 222
  • Cinematheque mome and cie 96
  • Cinematheque mome and cie 81
  • Cinematheque mome and cie 12
  • Cinematheque mome and cie 01

 

Et ce qui nous frappe ici c’est la portée universelle du sujet de l’enfance au cinéma, quelle qu’en soit l’époque. Des films vont défiler sous vos yeux pour vous permettre de ressentir à nouveau ces successions d’émotions dans des séquences remarquablement bien montées, filmées par les plus grands réalisateurs, réunissant sous un même chapitre les colères des enfants d’il y a 100 ans et celles de ceux d’animation d’aujourd’hui. Parce que oui, ces émotions n’ont pas d’âge.

Chacun se souvient. Chacun se projette. Pourquoi ? Sans doute parce que l’enfance est une somme d’expériences, d’aventures, plus ou moins rêvées, et que le cinéma en est le parfait terrain de jeu.

Et au cinéma, tout est plus fort, les colères sont amplifiées, le courage est exemplaire, les peines sont inconsolables, les joies inoubliables, la méchanceté d’une cruauté impensable. C’est le temps des excès, celui où rien n’est rationnel, rien n’est mesuré, tout est exagéré.

A la fin de l’exposition, ce sera à votre tour de dessiner sur tout un mur de  afin d'inventer vos silhouettes d'enfants de cinéma.

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo précédente