MAM
MAM

On a vu l'Eloge de la Couleur à la Piscine de Roubaix

Un thème d’exposition inédit inspiré par les 40 ans du Centre Pompidou qu’on fête cette année, et c’est vrai que quand on pense à « Beaubourg », on a du mal à penser à autre chose qu’à cet immense édifice chargé de couleurs pop, construit en 1977 en plein cœur de Paris…

  • Exposition Eloge de la couleur piscine de Roubaix 82
  • Exposition Eloge de la couleur piscine de Roubaix 0
  • Exposition Eloge de la couleur piscine de Roubaix -1
  • Exposition Eloge de la couleur piscine de Roubaix 7
  • Exposition Eloge de la couleur piscine de Roubaix 11
  • Exposition Eloge de la couleur piscine de Roubaix 22
  • Exposition Eloge de la couleur piscine de Roubaix 23
  • Exposition Eloge de la couleur piscine de Roubaix _Lemonnier
  • Exposition Eloge de la couleur piscine de Roubaix 1
  • Exposition Eloge de la couleur piscine de Roubaix 2
  • Exposition Eloge de la couleur piscine de Roubaix 9
  • Exposition Eloge de la couleur piscine de Roubaix 67

 

On se rend à la Magnifique Piscine de Roubaix, l’un des plus beaux musées français, installé dans cette superbe piscine art Déco des années 30. Du coup, la visite se fait en couleur et en clapotis de l’eau qui coule dans ce bassin de sculptures étonnant et unique au monde…

La couleur donc c’est le « fil rouge » de cette exposition, mais pas n’importe quelle couleur. Celle qui a révolutionné nos vies dans l’immédiat après-guerre. A l’époque, tout semblait possible, on est plein d’optimisme, et quel plus bel outil que la couleur pour ça ! Mais aujourd’hui, on a retenu la « forme », le design et l’architecture dans cette révolution de nos vies, et on a totalement oublié le rôle de la couleur à l’époque. C’est pourtant la naissance d’un nouveau métier, celui de coloriste-urbaniste, des « architectes de la couleur » en quelque sorte, chargés de réénchanter la ville. C’est vital et c’est sans doute la plus grande révolution urbaine de l’époque.

Souvenons-nous, on est au lendemain de la guerre, les usines sont des lieux d’abandon, de souffrance, symboles d’un monde industriel sombre et terne. C’est le premier chantier de ces nouveaux magiciens de la ville, ces coloristes. Et progressivement, cette contagion de la couleur va s’étendre à tous les domaines, jusqu’aux façades monumentales des édifices, jusqu’aux voitures ou affiches dans les rues, puis jusqu’au mobilier et aux intérieurs. On en redemande, ça fait du bien. On établit des théories de la couleur, des nuanciers, des accords… la couleur devient un matériau à part entière.

Ici ce ne sont donc pas littéralement des œuvres d’art qu’on va pouvoir admirer, au sens classique du terme, mais bien des planches de travail, des esquisses, des projets réalisés par ces nouveaux artistes, ces nouveaux maîtres de la couleur industrielle.

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

un autre renoir mam troyes

On a vu et découvert Un autre Renoir au Musée d'Art Moderne de Troyes

Jusqu'au 17 juin au 17 septembre 2017 -  Musée d'Art moderne de Troyes // Cette année c’est « l’année Renoir » dans l’Aube avec notamment l’ouverture de la maison de Pierre Auguste Renoir à…

trésors de la fin du moyen age chateaubriant

On a été éblouis par les Trésors de la fin du Moyen-Âge, à Chateaubriant

Jusqu’au 17 septembre 2017 - Château de Châteaubriant // Bienvenue dans cette très belle exposition qui réunit des trésors historiques venus des plus grands musées de France, 80 chefs-d’œuvre…

jean couty lyon

On a vu l'expo inaugurale du musée Jean Couty

Inauguration du musée Jean Couty // Oui c’est rare qu’un nouveau musée ouvre ses portes en France de nos jours, ça fait partie de ces paris un peu fous mais qui nous permettent de redécouvrir des…

Mode

On a été subjugués par l'exposition Mode! du Centre National du Costume de Scène

Jusqu'au 17 septembre 2017 Centre National du Costume de Scène // Aujourd’hui on vous emmène dans un lieu unique au monde, il s’agit du centre national du costume de scène, qui détient une…


MAM