Expo in the City YouTube
Expo in the City YouTube

Dessiner le quotidien : La Hollande au Siècle d'or

Jusqu’au 12 juin 2017
Musée du Louvre, Rotonde Sully

  • Rembrandt, Femme à la fenêtre. Plume et encre brune, lavis brun. Paris, musée du Louvre, département des Arts graphiques
  • Cornelis Dusart, La Marchande d’oublies. Plume et encre brune, lavis brun. Beaux-Arts de Paris
  • Rembrandt, Jeune homme écrivant ou dessinant près d’une fenêtre donnant sur l’IJ. Plume et encre brune, lavis brun. Paris, musée du Louvre, département des Arts graphiques
  • Gabriel Metsu, La Faiseuse de crêpes. Pierre noire. Paris, Petit Palais (Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris)

 

Art de ville et art des champs

C’est une saison placée sous le signe de la Hollande qui se déroule en ce moment au Louvre. De Vermeer à Rembrandt, les expositions consacrées aux maîtres du Siècle d’Or foisonnent. Mais parmi les chefs-d’œuvre de la peinture, on oublie trop souvent l’art du dessin. C’est dans le but de rendre justice à ce dernier que s’inscrit l’exposition « Dessiner le Quotidien ». Le Siècle d’Or en Hollande correspond au XVIIème siècle, une période florissante tant au niveau des mutations sociales que du monde de l’art, avec des sujets plus diversifiés et un essor du marché de l’art. A cette époque plus de la moitié de la population hollandaise vit en ville, une répartition qui va donc scinder le quotidien des habitants, l’un rural et l’autre urbain.  Le dessin permet alors un trait instinctif, il représente la vie citadine sur le vif ou presque, des tâches domestiques aux divertissements. C’est Rembrandt qui s’empare en premier de ces thématiques plus variées, participant de fait à la construction identitaire de cette société qui se dessine conjointement. Si le geste est plus libre, les conventions en art imposent tout de même une certaine norme de représentation, attendue par les acheteurs. Adrian Van Ostade va quant à lui se consacrer de plus près à la vie rurale, qui après s’être résumée aux champs et aux paysans devient moins caricaturale. Vie publique et vie privée des hollandais s’entremêlent alors et sont mises sur le devant de la scène via ces dessins, support rarement exposé compte tenu de sa fragilité.

Le Saviez-vous ? Dans ses dessins, lorsque que Rembrandt décide de retranscrire le quotidien des hollandais, il n’hésite pas à s’inspirer de modèles issus de la vie réelle, des proches et des connaissances, et même des mendiants qu’il croise dans la rue.

The selection of ninety-three works from the public collections in France, by artists such as Rembrandt, Van Goyen, Van Ostade, and Buytewech, shows the great diversity and the codification of subjects portraying daily life in 17th-century Holland.

 

Musée du Louvre, Rotonde Sully
Jusqu’au 12 juin 2017
99 rue de Rivoli, 75001 – M° Palais-Royal-Musée du Louvre (1/7)
Du mer. au lun. de 9h à 18h
Nocturne le mer. et ven. jusqu’à 22h
Fermé le mardi
Tarif : 15 €
Accessible aux personnes à mobilité réduite

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo suivante


Expo in the City YouTube