La chaine Expo in the City
La chaine Expo in the City

Gareth Nyandoro

Palais de Tokyo
Du 14 juin au 10 septembre 2017 //

L’art de l’urbanisation

Gareth Nyandoro est un artiste atypique, dont le cœur balance entre le Zimbabwe, son pays natal et Amsterdam, où il est actuellement artiste en résidence. Ses créations graphiques sont riches, et représentent son expérience artistique, bercée à la fois par l’art classique et par l’esthétisme moderne. Cette exposition évoque donc ces deux thèmes qui lui sont chers, en utilisant la sculpture et le design, inspirés par la richesse du monde urbain, ses différences sociales, ses échanges et son effervescence. Son travail - dont la technique est appelée par Nyandoro « Kuchekacheka » - est une installation complexe, mêlant des objets à des collages, dans un monochrome éphémère qu’il incise ensuite afin de créer des fines couches de papiers colorés. Ces lacérations révèlent alors une composition dont le mouvement est amplifié par l’aspect volatile des feuilles et les tons multicolores des encres qu’il utilise, comme autant de facettes du Paris qu’il aime représenter dans son art. L’exposition met en valeur des scènes de la vie parisienne, dont les sujets sont des enfants, des vieillards, des animaux, des objets anonymes et ordinaires cependant rendus uniques par les couleurs utilisées, qui témoignent du désir de l’artiste de représenter une ville tout aussi variée et bariolée que ses créations.

  • Gareth Nyandoro, Unouraya Ipapo Ipapo (Parasite Instant Killer), 2015 - Palais de Tokyo
  • Gareth Nyandoro, portrait - Palais de Tokyo
  • Gareth Nyandoro, Pfuuuuuuu (Blowing), 2015 - Palais de Tokyo
  • Gareth Nyandoro, Kuzviitira (Letter #4), 2015 - Palais de Tokyo
  • Gareth Nyandoro, Kuguruguda Stambo (Hypnotic Lollipop Eaters), 2015 - Palais de Tokyo
  • Gareth Nyandoro, Auya matissue akachipa akasimba! (Cheap and Strong Toilet Tissue Mobile Shop), 2015 - PAlais de Tokyo

 

Le saviez-vous ?
Le travail de Gareth Nyandoro est engagé. Sa vision de l’urbanisation est principalement influencée par les problèmes sociaux au Zimbabwe, et l’aspect éphémère de ses œuvres représente la fragilité des liens entre les hommes, et le problème de l’aliénation. Il a d’ailleurs reçu un prix en 2016, le « Emerging Voices Art Award » pour son art.

Gareth Nyandoro is a Zimbabwean modern artist who uses three dimensional objects and two dimensional collages to recreate scenes of everyday life. His works are composed of monochromatic layers into which he cuts precisely to reveal colourful patterns inspired by urbanisation, social changes and diversification. His pieces are graphic and meant to convey the fragility of the current Zimbabwean social fabric.

Palais de Tokyo
Du 14 juin au 10 septembre 2017
13 avenue du Président Wilson, 75016 - M° Iéna (9)

Du mer. au lun. de 12h à minuit - Fermé le mar.                
Tarif : 12 € - Tarif réduit : 9 € - Gratuit -18 ans   
Accès aux personnes à mobilité réduite

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Epreuve aux sels d'argent

Bernard Pierre Wolff - L’incohérence du réel

Maison européenne de la photographie Du 28 juin au 27 août 2017 // Bernard Pierre Wolff, c’est un talent brut. C’est une envie de créer qui jaillit, soudain, au cours d’un voyage au Maroc en 1950,…

Hervé Fischer - Une société planétaire, pompidou

Hervé Fisher – #conscienceaugmentée

Centre Pompidou Du 15 juin au 11 septembre 2017 //   L’œuvre d’Hervé Fischer est ancrée dans notre temps. Elle est tissée, coincée et créée par un monde rempli de technologie, où la culture n’est…

Joaquin Ferrer - Maison latine

Joaquin Ferrer

Du 30 mai au 9 septembre 2017 Maison de l'Amérique latine // La vie ensoleillée   Artiste cubain né à Manzanillo en 1928, Joaquin Ferrer commence à exposer à La Havane dans les années 50. Puis il…

Azul-real-valdes-opera-gallery

Azul Real - Le bleu est roi

Du 2 juin au 2 juillet 2017 Opera Gallery //   Le bleu est à l’honneur dans la nouvelle exposition de l’artiste espagnol Manolo Valdés. Sa création, composée de 44 œuvres inédites, mêle…


La chaine Expo in the City