YouTube
YouTube

Une expérience du chaos

Jusqu’au 18 septembre 2017 -
Archives nationales //

  • Image 003
  • Les Archives départementales de la Manche reconstruites après les bombardements de 1944, Exposition Chaos, Archives Nationales
  • Les Archives départementales de la Manche détruites en 1944, Exposition Chaos, Archives Nationales
  • Arch en péril
Deux boîtes du fonds de Moscou
  • Circulaire envoyée vers le 15 décembre pour retrouver les propriétaires de bibliothèques spoliées
et Réponses négatives aux circulaires envoyées vers le 15 décembre 1945
  • Vues du « Cycloventil ». Abri anti-aérien, AN Paris. Vue d'ensemble de 3/4 dos
  • Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen de 1789, gravée en 1792 et brisée le 5 mai 1793, Exposition Chaos, Archives Nationales
  • Décret de l'Assemblée nationale du 19 juin 1792 : destruction méthodique du passé, les directoires de département sont chargés de faire bruler les titres généalogiques existant dans les dépôts publics.
Signé Louis
  • Dépôt des caisses d’archives sous la colonnade de la cour de Soubise en vue de leur réintégration. Les agents vident les caisses de transport contenant des registres. 1940, Exposition Chaos, Archives Nationales
  • Fiche de renseignements de Jean Cocteau, extraite du fichier central de la Sûreté générale française, Exposition Chaos, Archives Nationales
  • L’incendie du palais des Tuileries pendant la semaine sanglante de mai 1871 Série « Paris et ses ruines », Exposition Chaos, Archives Nationales
  • Yves Nédélec, Exposition Chaos, Archives Nationales
  • Portrait de groupe du service de sûreté instauré aux Archives nationales durant la guerre contre la Prusse, le siège de Paris et la Commune. 1870-1871, Exposition Chaos, Archives Nationales
  • Projet de loi relatif à la reconstitution des actes et archives détruits dans les départements occupés par l'ennemi au cours de la guerre 1914 à 1919. 1920, Exposition Chaos, Archives Nationales
  • Article du Matin

 

Témoignages des conflits

Monuments, œuvres d’art, trésors… Tous sont des symboles, des créations qui refusent de tomber dans l’oubli, qui resurgissent au fil des siècles et se font conteurs de l’histoire de leur pays d’origine. A travers le temps, la poussière, la violence et la censure, ils s’abiment ou rayonnent et deviennent témoins d’une période. Mais qu’en est-il des archives ? Ces documents qui pourtant marquent les aubes et les crépuscules d’un conflit, ceux qui dictent les termes et relatent les événements avec précision. Que deviennent-ils ? Parfois brûlés, parfois jetés dans l’oubli, et parfois conservés précieusement. A eux seuls ils retracent les étapes d’un conflit, la mise en place d’un chaos qui assiège le pays. Entre butins, informations stratégiques et accords, ils organisent les conflits et les modèlent. L’exposition met de l’ordre dans ce chaos, relatant à travers la présence – et l’absence – de documents écrits quatre périodes sombres de l’histoire française, des périodes de terreur et de combats, éclairés par ces écrits : la Révolution, la guerre franco-prussienne, et les deux guerres mondiales. Elle suit leur chemin. Un chemin presque effacé, qui sillonnent et se perd souvent dans le temps, entre vols, confiscations, destructions et reconstitutions. Un récit qui parfois n’est qu’une page blanche, que l’on remplit à l’aide d’autres archives, pour réécrire le passé et mieux le comprendre. Cette expérience du chaos relève un véritable défi : mettre en lumière ces héros de l’ombre qui relatent notre histoire et gardent notre patrimoine.

 

While monuments, art and treasures often travel through time, becoming vessels of History, archives are often destroyed or forgotten. The exhibition goes through four periods of great conflicts to tell the stories of the documents that shaped them: agreements, bills decrees etc.

 

Archives nationales
Jusqu’au 18 septembre 2017

60, rue des Francs-Bourgeois 75003 – M° Rambuteau (11)
Du lun. au ven. de 10h à 17h30 – Sam. et dim. de 14h à 17h30
Fermé le mar.
Tarif : 6 € - Tarif réduit : 4 €

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo suivante


YouTube