Les gendarmeries du monde
Les gendarmeries du monde

Klara Kristolova

Du 7 septembre au 7 octobre 2017 -
Galerie Perrotin

  • Klara KRISTALOVA «Alter	egos», 2014 Glazed	stoneware, Grès émaillé 100 x 41 x38	cm
  • Klara	KRISTALOVA«DarkBird»,	2017Glazed	stoneware	/	Grès	émaillé132	x	42	x	35	cm/	16	9/16x	13	3/4in
  • Klara	KRISTALOVAView	of	the	work	at	the	artist’s	studioLeft	behind,	2017Glazed	stoneware/	Grès	émaillé98	X	35	X	27	cm
  • Klara	KRISTALOVA«Girl	with	branches»,2017Glazed	stoneware	/	Grès	émaillé40	x	35	x	30	cm	/	15	3/4x	13	3/4x	11	13/16in

 

Fantaisies au noir

L’univers peut paraître sombre de prime abord, déroutant. C’est le noir qui domine dans une ambiance qui nous met en déroute. Le monde que fait émerger Klara Kristalova se compose de multiples personnages, souvent hybrides, où se mêlent humains et animaux. Ils sont les protagonistes de ses contes, des contes qu’elle nous livre à travers la sculpture. A l’instant où l’on regarde ses créatures, elles sont plongées dans leur histoire, prises au vol avant ou après qu’un événement surprenant n’advienne. Entre fantaisie, rêve et réalité, nous sommes dans une forme de limbe végétal où le champ des possibles se déploie, où l’espoir se forme. Sous ces airs d’inquiétante étrangeté, l’oeuvre de Klara Kristalova n’a rien de menaçant, et s’avère être à l’inverse attendrissante. On retrouve une atmosphère gothique et sensible, proche de celle des contes d’Hoffmann ou de l’imagerie cinématographique façon Tim Burton. Au-delà de l’esthétique, c’est la narration qui compte, le récit d’un quotidien stupéfiant, intime voire secret. L’artiste capte la part d’invisible, d’ambiguïté, qui émane de l’existence pour la révéler à sa manière et nous y confronter de plain-pied, jouant sur la dimension et l’apparence de ses sculptures.

>> On a vu, on vous raconte !

Galerie Perrotin
Du 7 septembre au 7 octobre 2017
76 rue de Turenne, 75003 - M° Saint Sébastien -Froissart (8)
Du mar. au sam. de 11h à 19h
Fermé lun. et dim.
Entrée libre

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo suivante


Les gendarmeries du monde