Expo in the city YouTube
Expo in the city YouTube

SAINT-PIERRE-DE-VARENGEVILLE // L'invisible vu

Jusqu'au 1er octobre 2017 -
Centre d'art contemporain de la Matmut //

  • Aurélie Nemours, Nombre et hasard, 1993, L'invisible vu, centre d'art contemporain de la Matmut
  • Pierre Soulages, 63-13, 1962, L'invisible vu, centre d'art contemporain de la Matmut
  • Hans Hartung, 1961-72, 1961, L'invisible vu, centre d'art contemporain de la Matmut
  • Josef Sima, L’extase ancienne, 1958, L'invisible vu, centre d'art contemporain de la Matmut
  • Vieira Da Silva Maria Elena, La Machine optique, 1937, L'invisible vu, centre d'art contemporain de la Matmut

 

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l’art est déchaîné, arraché à ses origines. Les artistes européens ressentent le besoin de se réinventer, de créer quelque chose de nouveau, de pur. Un chemin semé de doutes se trace alors, peuplé par la rivalité artistique grandissante entre Paris et New York. Les peintres s’orientent alors vers une abstraction, une manière de voir leurs sentiments, leurs sensations, de peindre l’invisible. Hartung et Bryen habillent leurs œuvres de couleurs, de gestes spontanés pour peupler leurs états d’âme, s’opposant ainsi à l’abstraction géométrique d’avant-guerre. Bissière, Sima et tant d’autres construisent des paysages abstraits sur leurs toiles, entre réalité et ressenti, une façon de réinterpréter le présent. Soulages et Marfaing, eux, s’intéressent au tracé, à la précision et à la lumière, donnant naissance à des peintures aux oppositions intenses, un éternel combat entre le noir et le blanc. Les artistes exposés forment un ensemble mû par un désir commun d’innover, de lier la création à une vision inédite du monde, loin d’un passé douloureux.

Centre d’art contemporain de la Matmut
Jusqu’au 1er octobre 2017
425 rue du Château, 76480 Saint-Pierre-de-Varengeville
Entrée libre

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo in the city YouTube