Priscilla folle du desert
Priscilla folle du desert

On a vu (et perdu) Liu Biolin à la Maison Européenne de la Photographie

Jusqu'au 29 octobre 2017 -
Maison Européenne de la Photographie //

La chasse aux fantômes est ouverte à la Maison Européenne de la Photographie, avec cette nouvelle exposition signée Liu Bolin, l’artiste expert en camouflage. On est accueilli ici avec une étonnante réplique de la Liberté Guidant le Peuple de Delacroix… Mais sans savoir pourquoi, la toile nous interpelle… Quelque chose cloche. Mais quoi ?

Ca y est, vous y êtes, Liu Bolin s’est bel et bien fondu dans ce décor historique, entre ces corps gisants et ce gavroche  téméraire. Derrière leur côté ludique à la « Où est charlie ? », les œuvres de Liu Bolin sont extrêmement engagées. Rien n’est laissé au hasard, chaque décor a une histoire, un message. On se retrouvera perdu dans les rayonnages débordants d’un supermarché moderne, dénonçant ainsi la consommation de masse. On sera touché par cette œuvre émouvante dans laquelle Liu Bolin se perd entre les unes du journal Charlie Hebdo, comme une nouvelle manière de dénoncer l’absence de liberté d’expression.

Liu Bolin dénonce aussi évidemment les excès de la Chine communiste. D’ailleurs regardez de plus près son uniforme, un clin d’œil direct à celui de Mao.  Finalement, en disparaissant, l’artiste n’a jamais été aussi regardé. On ne quitte pas ses œuvres des yeux, cherchant désespérément l’homme invisible, absorbé par le monde qui l’entoure. Un principe artistique hyper original et unique, qui lui est apparu comme une évidence quand, en 2005, l’état chinois a décidé d’exproprier 140 artistes de leurs studios. C’est à ce moment que Bolin devient l’homme invisible, ne faisant qu’un avec les murs délabrés de son atelier réduit en ruines. Privé de son support d’expression, il ne lui reste que son corps pour protester, en paix et en silence.

  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie
  • Vue de l'exposition Liu Bolin, Ghost Stories, Maison Européenne de la photographie

 

Une révolte qui fait désormais écho dans le monde entier.

Maison Européenne de la Photographie
Jusqu'au 29 octobre 2017

5/7 rue de Fourcy, 75004  - M° Saint Paul (1)
Du mercredi au dimanche de 11h à 20h
Fermé lun. et mar.
Tarif : 8 € – TR : 4,50 €

>> Plus de vidéos d'expos

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

HENROT

On a vu l'exposition de Camille Henrot, Days are Dogs, au Palais de Tokyo

Jusqu'au 7 janvier 2018 - Palais de Tokyo // Camille Henrot, si vous ne connaissez pas encore cette artiste française, la carte blanche que lui confie le Palais de Tokyo devrait remédier à cette…

notre dame

On a vu Dame de Cœur à Notre-Dame de Paris

Du 8 au 11 novembre 2017 - Cathédrale Notre-Dame // Le soldat décidément au cœur de cette commémoration, avec ce spectacle de son et lumière qui habille la Cathédrale Notre Dame de Paris. ½…

CHIC

On a vu l'exposition Le Chic Français au Palais Lumière d'Evian

Jusqu'au 21 janvier 2018 - Palais Lumière d'Evian // Direction la très belle exposition du Palais Lumière d’Evian dédiée au chic français, qui nous livre les coulisses des premiers magazines de…

On a vu Barbara à la Philharmonie de Paris

On a vu Barbara à la Philharmonie de Paris

Jusqu'au 28 janvier 2018 -  Philharmonie de Paris // Ce mois de novembre 2017 marque les 20 ans de la disparition de l’icône de la chanson française qu’était Barbara. À cette occasion, la…


Priscilla folle du desert