Barbara
Barbara

On a vu l'exposition Klara Kristalova, Camouflages, à la Galerie Perrotin

Jusqu'au 7 octobre 2017 -
Galerie Perrotin //

On se rend aujourd’hui dans l’exposition de l’artiste suédoise Klara Kristalova à la Galerie Perrotin. Et autant vous dire qu’on entre ici dans une véritable jungle artistique, dans laquelle les sculptures et les aquarelles de l’artiste se fondent (comme par magie) avec les créations végétales de Thierry Boutemy, un artisan fleuriste de génie qui passe des plus grands défilés de mode aux tournages de cinéma comme le film Marie-Antoinette de Sofia Coppola.

Et l’association de son univers floral avec celui, onirique et poétique, de Klara Kristalova est juste détonante, et tellement naturelle (c’est le cas de le dire) !  Ici les jeunes filles sont en fleur, au sens littéral du terme, les créatures qui peuplent ces jungles végétales sont des êtres hybrides, entre rêve et cauchemar, humanité et animalité. Place donc à l’imagination, parce que Klara Kristalova est une conteuse avant tout qui se sert de ses sculptures et de leurs décors pour nous raconter des histoires, des histoires fantasmagoriques, étranges et captivantes de détails.

Ses personnages en céramique ont un rendu émaillé étonnant, presque rétro, qui rappelleraient presque nos poupées de grand-mère. Mais leur mise en scène extrêmement contemporaine dérange. Vous savez on ère entre un univers à la Tim Burton et à la David Lynch. Ses saynètes sont un peu comme des décors de théâtre miniature. Approchez-vous un peu de ses personnages énigmatiques et vous réaliserez que derrière cette nature envahissante et luxuriante, se cachent des yeux au mascara qui coule, comme des rêves sombres qui s’effondrent.

  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin
  • Vue de l'exposition Klara Kristalova, Camouflage à la Galerie Perrotin

 

Des personnages en proie au désarroi, qui donneraient bien volontiers leur langue au chat pour avancer… là encore, au sens littéral du terme. Comment ne pas penser au papillon qui se pose les lèvres de Jodie Foster sur l’affiche du Silence des Agneaux… Ou à la chenille d’Alice au Pays des Merveille… Saurez-vous trouver la clé de l’énigme ? Une chose est sûre, nous ne sommes pas seulement ici dans un conte de fées.

Galerie Perrotin
Jusqu'au 7 octobre 2017
76 rue de Turenne, 75003 - M° Saint Sébastien -Froissart (8)
Du mar. au sam. de 11h à 19h
Fermé lun. et dim.
Entrée libre

>> Plus de vidéos d'expos

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

notre dame

On a vu Dame de Cœur à Notre-Dame de Paris

Du 8 au 11 novembre 2017 - Cathédral Notre-Dame // Le soldat décidément au cœur de cette commémoration, avec ce spectacle de son et lumière qui habille la Cathédrale Notre Dame de Paris. ½ million…

VOISIN

On a vu l'exposition Frédéric Voisin, Musée d'art et d'histoire de Langres

Jusqu’au 9 octobre 2017 - Musée d’Art et d’Histoire de Langres // On se rend au Musée d’Art et d’Histoire de Langres, pour une exposition qui confronte les gravures contemporaines de Frédéric…

BRAQUE2

On a vu l'exposition amicale de Braque et Laurens au Musée de l'Annonciade à St Tropez

Jusqu'au 8 octobre 2017 - Musée de l'Annonciade // On se rend au magnifique musée de l’Annonciade, l’un des plus charmants de France, qui nous offre ici une superbe exposition sur les liens…

DELVAUX

On a vu (ou rêvé ?) l'exposition Paul Delvaux au Palais Lumière d'Evian

Jusqu'au 1er octobre 2017 - Palais Lumière d'Evian // Paul Delvaux, si vous ne le connaissez pas encore, c’est un artiste belge surréaliste, contemporain de Magritte. Un artiste… Comment dire… ?…


Barbara