Barbara
Barbara

La guerre d'Indochine

Jusqu'au 13 janvier 2018 -
Studio Willy Rizzo //

  • Le départ de l’offensive. Au cœur de la bataille du Tonkin, 1952, Guerre d'Indochine, Studio Willy Rizzo
  • -®NicoBick-UK-House_of_Commons-London, Guerre d'Indochine, Studio Willy Rizzo
  • Les soldats de Linares survolent en chantant la D.C.A du VietMinh dans un Bristol réquisitionné sur l’ordre du Maréchal de Lattre de Hanoï à Na Sam, 1952, Guerre d'Indochine, Studio Willy Rizzo
  • Colonel Bigeard, 1952, Guerre d'Indochine, Studio Willy Rizzo
  • Autour de la capitale la ceinture de fer et de béton. 1952, Guerre d'Indochine, Studio Willy Rizzo
  • Hanoï couvre-feu. Surveillance sur le pont Doumer, Guerre d'Indochine, Studio Willy Rizzo
  • Le grillage se mettait dans les restaurants à Saïgon pour éviter les grenades, Guerre d'Indochine, Studio Willy Rizzo
  • A Na Sam, pour le colonel Gilles, il n’y a que des nuits sans sommeil, Guerre d'Indochine, Studio Willy Rizzo
  • Les tranchées. Au cœur de la bataille du Tonkin, on appelle déjà Na Sam le Verdun d’Indochine, 1952 Guerre d'Indochine, Studio Willy Rizzo
  • Dans le camp retranché du pays Thaï face aux Viets. 1952, Guerre d'Indochine, Studio Willy Rizzo
  • Un parachutiste du 2e bataillon étranger de parachutiste en Indochine, 1952 Guerre d'Indochine, Studio Willy Rizzo
  • Pont Paul Doumer, Guerre d'Indochine, Studio Willy Rizzo
  • Partisans de la France, Guerre d'Indochine, Studio Willy Rizzo
  • 1952- Le colonel Moneglia installe son émetteur radio lors de l’opération « Lorraine », Guerre d'Indochine, Studio Willy Rizzo
  • La rue de la Soie, 1952, Guerre d'Indochine, Studio Willy Rizzo
  • auxilaires indochinois de l'armée française - Guerre d'Indochine, studio willy rizzo
  • Dans le Delta - Guerre d'Indochine, studio willy rizzo
  • 1952 Hanoi - Guerre d'Indochine, studio willy rizzo
  • Repos des soldats près d'Hanoï Guerre d'Indochine, studio willy rizzo
  • Les Cao Daïstes, Tay Ninh, 1952 - Guerre d'Indochine, studio willy rizzo

 

Willy Rizzo, un photographe à contre-emploi

En 1952, la guerre d’Indochine fait rage. Les photographes de presse se succèdent pour tenter d’immortaliser ces moments de peur, de douleur et d’incertitude, mais tous les clichés se ressemblent et se fondent dans la masse des médias. Philippe Boegner, alors directeur de Paris Match engage Willy Rizzo, photographe de mode, lui demandant de poser un œil nouveau sur ce terrible conflit. L’artiste change alors la vision d’un monde dangereux. S’infiltrant dans un camp de prisonniers Viet-Minh, il y saisit des scènes terrifiantes et exaltantes de la vie quotidienne. Des portraits parfois heureux, parfois effrayés, dans cet univers de boue et de désordre, où les batailles se succèdent, fatiguant les soldats. A travers l’objectif de Rizzo, c’est une dimension humaine qui se tisse. Le long des clichés, on découvre des histoires, des moments intimes, ces moments qui rapprochent les combattants de leurs familles pourtant si lointaines. C’est un véritable journal que l’artiste crée, reflétant la réalité, brute et sans artifice. De ces images on perçoit les tensions et la solitude. Cette solitude dans les rues de la ville désertées après le couvre-feu, ou bien dans les yeux des soldats, parfois. Mais on y devine aussi les éclats de rire tonitruants des hommes, ceux qui refusent de céder à la terreur, ceux qui puisent dans cette force de groupe, d’équipe pour se donner du courage. Et de figures réelles, Willy Rizzo transforme ses modèles en acteurs d’un film. Un film aux images inouïes et à la terrible réalité. Un film historique aux clichés bouleversants.

In 1952, Willy Rizzo, a fashion photographer is sent to Indochina to take pictures of the war. He comes back with striking photographs, starring soldiers in their daily lives, full of pain and fear, laughter and relief. A beautiful exhibition.

Studio Willy Rizzo
Jusqu’au 13 janvier 2018
12 rue de Verneuil, 75007 – M° Rue du Bac (12)

Du lun. au sam. de 11h à 19h – Fermé le dim.
Entrée libre

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Friederike von Rauch, Maria RM 10 © Gallery FIFTY ONE_preview

Friederike von Rauch, Insgeheim

Jusqu'au 11 janvier 2018 - Goethe-Institut // Le Goethe-Institut de Paris donne un rendez-vous immanquable aux amoureux de photographie en proposant au public les œuvres de l’artiste allemand…

SONY DSC

Ma'Dan

Jusqu'au 31 mars 2018 - Pavillon de l'eau // La vie des marais mésopotamiens Sarah Hassan nous livre un témoignage bouleversant à travers ses photographies des Ma’Dan (littéralement « les…

Tarek-Benaoum-Fresque ICI

La fresque grandiose signée Tarek Benaoum

Jusqu'au 21 janvier 2018 - Institut des Cultures d'Islam // Calligraphie et street-art ne font plus qu'un Cette oeuvre gigantesque symbolise parfaitement l'exposition Lettres Ouvertes qui…

W20579AvobeBaikalHD_preview

Juan Uslé

Du 30 novembre 2017 au 20 janvier 2018 - Galerie Lelong // La noche se agita C’est le flux de la nuit qui coule dans les toiles du peintre espagnol Juan Uslé. On entendrait presque le bruit…


Barbara