Barbara
Barbara

Tahar Ben Jelloun

Du 10 octobre 2017 au 7 janvier 2018 -
Institut du Monde Arabe //

  • Tahar Ben Jelloun, Sans titre, acrylique sur toile, Tahar Ben Jelloun, IMA
  • Tahar Ben Jelloun, Sans titre, acrylique sur toile, Tahar Ben Jelloun, IMA
  • Tahar Ben Jelloun, Sans titre, acrylique sur toile, Tahar Ben Jelloun, IMA
  • Tahar Ben Jelloun, Sans titre, acrylique sur toile, Tahar Ben Jelloun, IMA
  • Tahar Ben Jelloun, Sans titre, acrylique sur toile, Tahar Ben Jelloun, IMA
  • Tahar Ben Jelloun, Sans titre, acrylique sur toile, Tahar Ben Jelloun, IMA
  • Tahar Ben Jelloun, Sans titre, acrylique sur toile, Tahar Ben Jelloun, IMA
  • Tahar Ben Jelloun, Sans titre, acrylique sur toile, Tahar Ben Jelloun, IMA
  • Tahar Ben Jelloun, Sans titre, acrylique sur toile, Tahar Ben Jelloun, IMA
  • Tahar Ben Jelloun, Sans titre, acrylique sur toile, Tahar Ben Jelloun, IMA
  • Tahar Ben Jelloun, Sans titre, acrylique sur toile, Tahar Ben Jelloun, IMA
  • Tahar Ben Jelloun, Sans titre, acrylique sur toile, Tahar Ben Jelloun, IMA
  • Tahar Ben Jelloun, Sans titre, acrylique sur toile, Tahar Ben Jelloun, IMA
  • Tahar Ben Jelloun, Sans titre, acrylique sur toile, Tahar Ben Jelloun, IMA
  • Tahar Ben Jelloun, Sans titre, acrylique sur toile, Tahar Ben Jelloun, IMA
  • Tahar Ben Jelloun, Sans titre, acrylique sur toile, Tahar Ben Jelloun, IMA

 

J’essaie de peindre la lumière du monde

Fasciné par la peinture depuis toujours, l’écrivain Tahar Ben Jelloun s’inspire des œuvres de Matisse, Delacroix et autres Giacometti, il les étudie, s’abreuvant d’une beauté visuelle pour la rédiger ensuite sur le papier. Il griffonne même, dans ses pages de brouillons, et parmi les mots, des « gribouillages », comme il les appelle, émergent. Il faudra longtemps à Ben Jelloun pour enfin oser s’essayer à la peinture, et prendre possession de la toile. Mais celle-ci s’apprivoise, et devient une nouvelle matière à remplir, aussi blanche que ses pages, mais reflétant une toute autre vision. A travers ses toiles, c’est un bonheur intense, une joie éperdue qui éclate, dans les couleurs vives et les représentations presque enfantines, dans la lumière et la simplicité. Loin des douleurs de ses écrits, où la beauté et la tristesse s’allient, ses tableaux, eux, renvoient à un autre monde. Un monde onirique, imaginé par l’esprit, où tout semble plus beau, plus positif, comme une utopie en peinture. Et l’on y voit une liberté totale, influencée par la richesse des cultures, transformée au fil des voyages, des rencontres et des connaissances, pour revenir jusqu’à l’artiste dans une sensation de familiarité et de paix. Une liberté qui s’installe à l’Institut du Monde Arabe, en une carte blanche laissée à l’artiste. Un voyage apaisant.

The Institut du Monde Arabe gives free rein to Tahar Ben Jalloun and his optimistic, colourful and free style. A soothing exhibition.

Institut du Monde Arabe
Du 10 octobre 2017 au 7 janvier 2018

1 rue des Fossés St Bernard, 75005 - M° Jussieu (7/10)
Du mar. au ven. de 10h à 18h – Sam. et dim. de 10h à 19h
Fermé le lun.
Tarif : 5 € - Tarif réduit : 3 €

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

4. SEKULIC Sava, Une Fille sur la Plage, 1975, 69x95cm, huile sur papier carton, MNMA

Turbulences dans les Balkans

Du 7 septembre 2017 au 31 juillet 2018 - Halle Saint Pierre //   La création à l’état brut  A travers le voile de l’art brut, cher à la Halle Saint Pierre, les artistes contemporains des…

Vue de l'exposition Être moderne, le MoMA à Paris - Fondation Louis Vuitton (37)_preview

Passée au crible : Être Moderne, le MoMA à Paris

Du 11 octobre 2017 au 5 mars 2018 - Fondation Louis Vuitton // Pour la première fois depuis sa création, le légendaire Museum of Modern Art new-yorkais accepte de prêter 200 œuvres de sa…

David Bowen - Tele present wind_Biennale Nemo - copie

Les faits du hasard

Du 9 décembre 2017 au 4 mars 2018 - Cent Quatre // Les hasards organisés « Avant le hasard dans l’art, c’était l’erreur. Mais depuis Marcel Duchamp et la mécanique quantique, il existe un hasard…

Gilbert & George_Beard pictures, Galerie Thaddaeus Ropac (1)

The beard pictures

Du 18 octobre 2017 au 20 janvier 2018 - Galerie Thaddaeus Ropac // Gilbert et George Depuis leurs œuvres aux couleurs vives de vitraux, les têtes énormes de Gilbert et George semblent nous…


Barbara