Expo in the City YouTube
Expo in the City YouTube

Jayashree Chakravarty - Carte Blanche

Du 18 octobre au 15 janvier 2018 -
Musée Guimet //

  • © Jayashree Chakravarty / Courtesy Akar Prakar Art / Photographies de Pierre Primetens
  • © Jayashree Chakravarty / Courtesy Akar Prakar Art / Photographies de Pierre Primetens
  • © Jayashree Chakravarty / Courtesy Akar Prakar Art / Photographies de Pierre Primetens
  • © Jayashree Chakravarty / Courtesy Akar Prakar Art / Photographies de Pierre Primetens
  • © Jayashree Chakravarty / Courtesy Akar Prakar Art / Photographies de Pierre Primetens
  • © Jayashree Chakravarty / Courtesy Akar Prakar Art / Photographies de Pierre Primetens
  • © Jayashree Chakravarty / Courtesy Akar Prakar Art / Photographies de Pierre Primetens
  • © Jayashree Chakravarty / Courtesy Akar Prakar Art / Photographies de Pierre Primetens
  • © Jayashree Chakravarty / Courtesy Akar Prakar Art / Photographies de Pierre Primetens

 

Cocooning

Au quatrième et dernier étage du musée Guimet se niche la Rotonde derrière un petit escalier discret. Un espace propice aux surprises, et qui n’y manque pas. Pour la cinquième fois consécutive, le musée des arts asiatiques a donné carte blanche à un artiste contemporain afin qu’il s’empare de ce lieu et le fasse sien. Après Prune Nourry et son Bouddha géant, c’est cette fois-ci au tour de l’artiste indienne Jayashree Chakravarty de métamorphoser l’endroit, au sens propre. Elle nous transporte dans un univers entre nature et fantaisie, nous faisant pénétrer au sein d’un cocon de taille anormal, composé de papier népalais d’une très fine épaisseur, de feuilles, branchages et couches de coton léger. Une installation végétale, organique, qui prend d’autant plus vie sous les rayons lumineux qui la traversent et brouillent les frontières entre miniature et gigantisme, entre intérieur et extérieur. Nous sommes ici dans le monde des insectes et plus encore, dans leur habitat. La terre devient un refuge, un seuil de protection face au monde du dehors. En traversant ce nid, on vit la maïeutique de façon intellectuelle, physique et symbolique. La métamorphose est là. On sent toute la fragilité de la structure, le poids de l’éphémère, questionnant dans une plus large mesure la protection de l’environnement et de notre écosystème.

For this fifth contemporary white card in the Rotunda on the 4th floor, the MNAAG entrusted the Indian artist Jayashree Chakravarty with a vegetable installation, monumental structure suspended in paper, offering the possibility of penetrating inside.

Musée Guimet
Du 18 octobre au 15 janvier 2018

6 place d'Iéna, 75016 - M° Iéna (9)
Du mer. au lun. de 10h à 18h – Fermé le mar.
Tarif : 11,50 € - Tarif réduit : 8, 50 €

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Michael_Hall, L'art dans la peau, Galerie Sakura

L'art dans la peau

Du 9 novembre 2017 au 28 janvier 2018 - Galerie Sakura // Tatoue-moi si tu peux  De ses origines marginales à son engouement moderne, le tatouage existe et évolue depuis des centaines d’années.…

Shoichi-Hasegawa, Galerie Minsky (3)

Shoichi Hasegawa

Du 15 novembre au 9 décembre 2017 - Galerie Minsky // La rencontre des influences  Œuvres hybrides entre la peinture et les gravures, les créations de Shoichi Hasegawa invitent à la rêverie dans…

Hendrik CZAKAINSKI, Galerie Wallworks (1)

Hendrik Czakainski

Du 6 octobre au 25 novembre 2017 - Galerie Wallworks // Démence spatiale Le monde vu de l’espace, presque dénaturé, c’est ce qui intéresse Czakainski. Un monde aux normes mouvantes, qui se…

Jean Hélion, Galerie Malingue (3)

Jean Hélion

Du 18 octobre au 12 décembre 2017 - Galerie Malingue // Le peintre aux marionnettes  « Quel bel objet qu’une tête, si complexe, si riche, si près d’un œuf ; cependant si abstrait ». Dans les…


Expo in the City YouTube