Expo in the City YouTube
Expo in the City YouTube

Anne et Patrick Poirier

Jusqu'au 29 octobre 2017 -
Maison Européenne de la photographie //

  • Ruins, de la série Fragility, Courtesy Galerie Mitterrand, Paris
  • Sans titre, 1967
  • Série L'âme de Gradiva, 1997, Courtesy Galerie Mitterrand, Paris
  • Série Palmyre, 1992
  • Série Roma Memoria Mundi, 1988
  • Série Roma Memoria Mundi, 1988, Courtesy Galerie Mitterrand, Paris
  • Série Still Life, 1996
  • Série Tapis, Alep, 2014, Courtesy Galerie Mitterrand
  • Série Valise, 1968 Courtesy Galerie Mitterrand, Paris
  • Série Villes Mortes, Syrie, 1992

 

Anne et Patrick Poirier : Vagabondages argentiques, 50 ans de bricolage photographique

Ils se sont rencontrés à l'Ecole des Arts décoratifs de Paris et son devenus un couple d'artistes incontournable du monde de la photographie contemporaine. Tout à la fois archéologues, architectes, photographes, sculpteurs et paysagistes, Anne et Patrick Poirier œuvrent ensemble à figer les ruines de notre monde et ses soubresauts. Ils sont les témoins de la "violence qui s'accumule" et utilisent la photographie comme un art de mémoire. Alterés de couleurs qui expriment plus que le réel, brûlés, modifiés, parfois intactes, leurs clichés interrogent les paysages morts, les zones de conflit et mettent la question de l'identité au centre de l'objectif. Maquettes, installations, carnets, herbiers : tout support est propice au partage du souvenir.  La Maison de la Photographie accueille leur travail jusqu'à la fin du mois d'octobre et la saison automnale semble idéale pour exalter les fantômes qui planent sur cette exposition. En argentique, les décombres d'Alep nous happent. La terre aux teintes rouges d'Alep résonne comme une voix disparue. Des fleurs saignent. La valise de l'exilé se déverse à nos pieds. Les mannequins installés dans une étrange composition sur fond de velours rouge nous rappellent que la vie existe, mais une vie où l'homme est le pantin du destin et d'étranges dieux aux allures de poupées vaudou. Toute la fragilité de l'être est représentée ici et on ressort de cette exposition avec des images gravées dans la tête, pour longtemps.

Maison Européenne de la Photographie
Jusqu'au 29 octobre 2017

5/7 rue de Fourcy, 75004  - M° Saint Paul (1)
Du mercredi au dimanche de 11h à 19h45
Fermé lun. et mar.
Tarif : 9 € – TR : 5 €

 

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo in the City YouTube