fbpx
Nantes
Nantes

Auguste Rodin et son mouleur

Du 13 décembre 2017 au 12 août 2018 -
Musée Français de la Carte à Jouer //

  • Sculpture main Rodin et torse féminin, Rodin et son mouleur, Musée Français de la Carte à Jouer
  • Cruet et Ugolin, Rodin et son mouleur, Musée Français de la Carte à Jouer
  • Vue de l'exposition Rodin, Musée Français de la Carte à Jouer
  • Vue de l'exposition Rodin, Musée Français de la Carte à Jouer
  • Vue de l'exposition Rodin, Musée Français de la Carte à Jouer
  • Vue de l'exposition Rodin, Musée Français de la Carte à Jouer
  • Vue de l'exposition Rodin, Musée Français de la Carte à Jouer
  • Vue de l'exposition Rodin, Musée Français de la Carte à Jouer
  • Vue de l'exposition Rodin, Musée Français de la Carte à Jouer
  • Vue de l'exposition Rodin, Musée Français de la Carte à Jouer
  • Vue de l'exposition Rodin, Musée Français de la Carte à Jouer
  • Vue de l'exposition Rodin, Musée Français de la Carte à Jouer

 

Le bras droit de Rodin

En l’honneur du centenaire de la mort du grand maître sculpteur, le Musée Français de la Carte à Jouer accueille une exposition surprenante. Surprenante car elle ne met pas en lumière simplement le sculpteur de génie qu’était Rodin, mais également un artisan de l’ombre, proche de l’artiste mais caché par ses créations : Paul Cruet. Un homme qui, grâce à son talent, devient mouleur en chef de Rodin, lui faisant don de son expertise, devenant petit à petit un collaborateur précieux. Si important même qu’il se voit confier la tâche colossale de devoir terminer la mythique Porte de l’Enfer, ce monument de la sculpture rempli de créatures mythologiques et d’histoires passionnantes. Une pièce dont l’ambition et la minutie restent extraordinaires après tant d’années. À travers un mélange de photographies, de plâtres, d’aquarelles, et d’œuvres sur lesquelles Cruet a travaillé, c’est cette collaboration entre les deux hommes qui est mise en avant. Un lien fort, basé sur une entière confiance de la part de Rodin, mettant en lumière le travail du mouleur et son importance dans la réalisation d’une sculpture. Car en observant ces œuvres, on devine la présence de Cruet et de son métier technique. On y découvre avec attention les finitions des œuvres, et leur rendu esthétique. Une esthétique imaginée et travaillée par le sculpteur, certes, mais secondé par le mouleur, tous deux formant un duo cohérent, uni au sein duquel les sculptures s’érigent. Des visages aux expressions si humaines, des corps semblant figés en mouvement, comme autant de chefs-d’œuvre de Rodin que l’on redécouvre d’un œil nouveau.

> On a vu, on vous raconte

For the centenary of Rodin’s death, discover the sculptor’s right-hand man: Paul Cruet. Working with Rodin, he molded many of his creations, and was even asked to finish the Gates of Hell. A way to see Rodin’s work with a new perspective.

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo précédente

Expo suivante


Nantes