fbpx
Le Boverie
Le Boverie

En suspens

Du 9 février au 13 mai 2018 -
Le Bal //

  • Exposition Suspens - Le Bal - Debbie cornwall
  • Exposition Suspens - Le Bal (2)
  • Exposition Suspens - Le Bal (1)
  • Exposition Suspens - Le Bal

 

Tentative poétique de suggérer l’indéfinissable

Après l’annonce récente du président américain Donald Trump de maintenir ouverte la prison de Guantanamo, l’œuvre de Debi Cornwall prend une résonnance sans pareil. Dans cette exposition collective, l’artiste propose des photos nommées d’après son ouvrage Welcome to camp America, qui invitent le visiteur à percevoir un entre-deux existentiel entre la beauté esthétique des photos et la brutalité d’un camp de prisonniers. C’est justement dans ce Suspens que se construit le propos de l’exposition. Introduit par la citation d’Hannah Arendt « Ce qui est perdu, c’est l’intervalle qui aurait dû se former entre cet homme et ses semblables », le commissariat met en avant une sélection d’œuvres poétiques et vibrantes suggérant une interprétation abstraite de cet interstice temporel, indéfini et vaporeux, qu’est le suspens. Un instant au Bal consacré à l’insoutenable intangibilité de l’être.

>> On a vu, on vous raconte

This exhibition is a poetic, abstract, fragil attempt to translate something of our times. Something indefinable, intangible but that might be recognised as the condition of one person, of several or of all: being in a state of suspension.

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo précédente


Le Boverie