fbpx
Le Boverie
Le Boverie

Insolite - Un mammouth volant à Strasbourg

 

A mammoth skeleton on a lifting platform is seen behind water fountains as part of the installation 'Mammuthus Volantes' (Flying Mammoth) by French artist and architect Jacques Rival in Cathedral Square in Strasbourg, eastern France on May 3, 2018, as part of the 'Industrie Magnifique' festival.


Several art pieces will be shown in different squares of Strabourg from May 3 to May 13. In December 2017, Soprema, a company specialized in waterproofing, acquired the complete skeleton of the mammoth primigenius at an auction. It measures 3.4 metres in length, 5.4 metres in height and weighs approximately 1400 kilograms. / AFP PHOTO / PATRICK HERTZOG / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY MENTION OF THE ARTIST UPON PUBLICATION - TO ILLUSTRATE THE EVENT AS SPECIFIED IN THE CAPTION

'Mammuthus Volantes' (Flying Mammoth)  AFP PHOTO / PATRICK HERTZOG /

La cathédrale de  Strasbourg se fait voler la vedette par un mammouth. Un mammouth volant qui plus est. Qui l'eut cru ? Depuis lundi, une installation fait beaucoup parler d'elle : il s'agit d'une plateforme à l'intérieur de laquelle gît un mammouth vieux de 12 000 ans et par ailleurs parfaitement conservé. Ce dernier est perché à 6 mètres de hauteur et se trouve recouvert d'un écrin étanche. Imaginez donc une peu : un squelette mesurant 3,40 mètres de haut sur 5,30 m d'envergure ! Pour rendre la chose encore plus spectaculaire, des filets d'eau jaillissent d'une plateforme en contrebas, donnant l'impression que ledit mammouth est porté par l'eau.

C'est que quand l'art et l'industrie se rencontrent, cela peut faire des étincelles. Dans nos yeux en tous cas, puisque à Strasbourg, une exposition gigantesque baptisée "L’Industrie Magnifique" permet d'admirer, jusqu'au 13 mai prochain, les œuvres monumentales imaginées et produites par 24 artistes ou collectifs d'artistes du monde entier. Ces derniers se sont associés à 24 entreprises alsaciennes, en s'inspirant de leur activité. Leurs œuvres, présentes sur 16 places publiques de la ville, revisitent le patrimoine industriel alsacien. Il s'agit d'une collaboration inédite en France, qui a pour vocation de permettre aux Alsaciens de découvrir sous un autre jour le travail d’entreprises qu’ils connaissent bien. Belle initiative !

L'autre intérêt du projet était de faire participer les salariés des entreprises, qui se sont associés aux travaux des artistes. Par exemple chez Wienerberger, le leader mondial de la brique en terre cuite dont le siège français se trouve près de Strasbourg, la parole des salariés a été enregistrée par le plasticien David Hurstel. Leurs histoires ont été intégrées à son œuvre intitulée "Mur Mur". Trois tourelles de briques, symbolisent les trois sites de production de l’entreprise dans la région, dans lesquels sont diffusées ces paroles intimes. Elles seront installées sur la terrasse du palais des Rohan, tout près de la magnifique cathédrale de Strasbourg.

Et ce n'est pas tout : chaque jour durant la durée de l’exposition, des rencontres avec les artistes sont proposées, ainsi que des débats, des concerts et une multitude d’animations pour petits et grands !

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

une_affaire_de_famille_a

Actu - Kore-eda brille au Festival de Cannes

Une affaire de famille // Voilà, c’est fini. Après 12 jours de cinéma, de paillettes, de discours et de polémiques, le tapis rouge du Festival de Cannes est rangé au placard et la croisette…

David Hockney, Pacific Coast Highway and Santa Monica

Actu - Un Hockney vendu pour 28,5 millions de $

Ça fait cher le péage // Une peinture de David Hockney s'est vendue à 28,5 M $, soit plus du double du précédent record d'enchères de l'artiste. Pacific Coast Highway and Santa Monica, une grande…

chateau de sable

Insolite - Il vit dans un château de sable depuis 22 ans

  Le brésilien Marcio Mizael Matolias, n'est pas un habitant comme les autres. Pas question pour lui de loger dans un appartement ou une maison. Trop classique. Ce sont les plages de Rio de…

William N. Copley, Imaginary Flag for U.S.A., 1972, stitched and sewn fabric (cotton, nylon, polyester), 127 x 182 cm, William N. Copley Estate, New York ©VG Bild-Kunst, Bonn 2017

Insolite - Un musée des "fake news"

Le musée allemand de Frieder Burda à Baden-Baden propose jusqu'au 21 mai une exposition concentrée sur les États-Unis et leur culture du complot. Très justement intitulée " America! America! How…


Le Boverie