fbpx
Minsky
Minsky

L'invention de Morel

Jusqu'au 21 juillet 2018 -
Maison de l'Amérique Latine // 

  • © Frédéric Curien et Jean-Marie Dallet, 2009-2015
  • © Jean-Louis Couturier Petit Verre vert-Invention de Morel
  • © Jean‐Pierre Mourey, L’invention de Morel, Ed. Casterman, 104 pages, 2007
  • Julio Le Parc, Continuel-Lumière-Cylindre,1962, 1966 ©Atelier Le Parc
  • © Leandro Erlich, Through the wall, 2007
  • © Luc Courchesne, Portrait One,1990‐2017
  • © Masaki Fujihata, Morel’s Panorama, 2003
  • © Michel Bret, Les Pissenlits, 1990
  • © Nicolas Darrot, «sans titre», 2017
  • © Piotr Kowalski, Information transcript, 1991
  • Rafael Lozano‐Hemmer, First Surface © AntimodularResearch
  • © Stéphanie Solinas, Le Pourquoi Pas équivalences, 2014‐2017

 

La boîte à images

Réfugié sur une île qu’il croit déserte, un fugitif dont on ignore le nom finit par rencontrer des personnes avec qui il est presque impossible de communiquer, comme si elles ne le voyaient pas. Ces personnages répètent sans cesse les mêmes actions sans avoir l’air de trouver cela étrange. La réponse à ce monument de la littérature fantastique du XXe siècle réside en l’invention d’une machine qui enregistre les mouvements, fige les images et les passe en boucle. Ce chef-d’œuvre, signé Adolfo Bioy Casares, cache une conception si complexe et sublime de la vie qu’il a inspiré une multitude d’artistes aux casquettes bien différentes. Cinéma, arts plastiques, poésie, bande dessinée, tous les genres y passent. L’exposition propose de mettre en dialogue ces interprétations du roman afin de pousser le raisonnement encore plus loin, questionnant les notions de surveillance extrême, de reflet de soi et même d’immortalité. Ainsi différents biais artistiques tels que les installations, les œuvres cinétiques, ou encore les hologrammes viendront raviver ce mystère littéraire qu’est l’Invention de Morel.

The exhibition invites 15 artists to interpret the literature masterpiece "The invention of Morel" written by Adolfo Bioy Casares in 1940.

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Faces in the Mist, Nicolas Gourault et Antoine Chapon, 2017

Attention Intelligences

Du 18 mai au 2 août 2018 -  Maif Social Club // Feu d’artifice Et si l’art se jouait de vous ? On va communément voir une exposition pour admirer, voire analyser des œuvres. Imaginez-vous…

Sutra, chorégraphie de Sidi Larbi Cherkaoui, Photographies de Hugo Glendinning, 2009© Hugo Glendinning

Chaillot, une mémoire de la danse

Du 3 mai au 23 août 2018 - BnF François Mitterrand //  100 ans de souvenirs Une expo photo sur la danse ? Et pourquoi pas ! Si la danse est un art vivant, toujours en mouvement, la photographie…

New York, 2001 (mamvp) D55_©PH.BOUDREAUX (2)

Judit Reigl - Travailler au corps

Du 1er juin au 19 août 2018 - Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris // « Le corps est le plus parfait instrument et le plus tragique obstacle » : c’est ainsi que Judit Reigl définit son art.…

pavillon-expo habitermieux-HD-2

Habiter mieux habiter plus

Pavillon de l'Arsenal - Jusqu’au 2 septembre 2018 // Un nouveau pari(s) Nouveaux logements, nouvelle architecture, nouvelle ville. Ces dernières années Paris se réinvente pour faire face à des…


Minsky