Bharati
Bharati

50 pass : Centre des Monuments Nationaux

Logo_Monuments_Nationaux_FranceLe Centre des Monuments Nationaux  ouvre à la visite près de 100 monuments nationaux propriété de l’Etat.
Avec plus de 9 millions de visiteurs par an sur l’ensemble de son réseau, le Centre des monuments nationaux est le premier opérateur culturel et touristique public français.Tous illustrent par leur diversité, la richesse du patrimoine français de toutes les époques : abbayes, châteaux, grottes préhistoriques, sites archéologiques.En 2014 le Centre des monuments nationaux (CMN) célèbre son centenaire.

Il ouvre à la visite et anime près de 100 monuments, parmi lesquels , à Paris et en Ile de France:

-Arc de triomphe (75) :" Soldats inconnus " photographies  d'Antoine Schneck , 
Dans l’écrin de la salle des Palmes de l’Arc de triomphe, le Centre des monuments nationaux et le musée de l’Armée rendent ainsi hommage à 18 « soldats inconnus », offrant un autre regard sur la Grande Guerre.Témoins de cette diversité, neuf nationalités sont représentées : les soldats français côtoient les combattants allemands, belges, anglais, italiens, autraliens, russes, néo-zélandais ou encore américains.
Antoine Schneck réalise une image d’un objet tel que l’oeil humain le voit, plutôt que tel qu’il est. Libéré de tout artifice de présentation, l’uniforme invite le spectateur à imaginer les « soldats inconnus ».

-Panthéon (75):  Venez découvrir un spectacle exceptionnel de danse au Panthéon. Le CMN invite le Centquatre et la Compagnie de Soi dirigée par Radhouane El Meddeb à présenter le projet « Héroes, prélude » au sein du Panthéon. La génération des danseurs urbains et spontanés issus de la halle du CENTQUATRE inaugurera la pratique de la danse dans ce temple de la Nation les 14 et 15 avril prochains.   ( entrée libre).
Du 8 mai au 10 janvier 2016, le CMN présentera l’exposition « Quatre vies en résistance » et proposera à tous les publics de revenir sur les parcours de Pierre Brossolette, de Geneviève de Gaulle Anthonioz, de Germaine Tillion et de Jean Zay.
L’exposition invitera  le public à s’exprimer grâce à un dispositif numérique innovant. Ces témoignages compléteront le docu-participatif vidéo « Regards sur l’esprit de résistance » pour lequel des scientifiques, des témoins et des acteurs de la vie sociale, artistique et sportive ont contribué. Un site internet dédié, une grande frise chronologique interactive, une application jeu-parcours intégrant une version jeune public 8-12 ans (téléchargeable sur smartphone iOS et Android) et un livre d’or numérique compléteront le dispositif. Le CMN proposera également, dès l’ouverture de l’exposition, un audioguide afin de faciliter la compréhension de ce monument pour le grand public. André Dussolier et Rachida Brakni prêtent leurs voix à la version française. L’auteur du texte est Olivier Le Naire, rédacteur en chef adjoint à l’Express.  Il complétera le document de visite distribué en 12 langues à l’entrée du Panthéon. Ces outils de médiation marquent le départ d’une nouvelle présentation du monument, axée autour des valeurs de la République. Le nouveau parcours de visite s’appuiera sur des dispositifs numériques qui seront progressivement installés dans le Panthéon à partir du mois de septembre.

-Conciergerie (75) Au cœur de Paris, au bord de la Seine,, le plus ancien témoignage du Palais de la Cité, première demeure royale de la capitale et prison lors de la Révolution française.

petit canon 1

-Domaine national du Palais-Royal (75) Au cœur de Paris, face au Louvre, découvrez le Domaine national du Palais-Royal, un « village dans la ville » qui conjugue depuis plus de quatre siècles lieux de pouvoir et d'agrément.Pendant environ deux siècles, de 1550 à 1750,seuls les cadrans solaires indiquaient l’heure ­vraie, c’est-à-dire, l’heure du soleil. L’heure des montres et des horloges qui commençaient à se développer étaient différente de celle du soleil, car elles ne pouvaient indiquer qu’un temps régulier, le­ temps moyen.Une des méridiennes les plus consultées à Paris au XVIIIe siècle, était celle de la rue des Bons Enfants, qui donnait alors directement sur les jardins du Palais-Royal. Paris tonnait à midi, grâce à une loupe qui provoquait la mise à feu de la mèche les jours de soleil.Considéré comme le meilleur de Paris, le petit canon attirait un public nombreux qui venait y régler sa montre... il fallait régler chaque jour sa montre à partir d’un cadran solaire ou d’une méridienne qui indiquait le « midi ­vrai ».

-Hôtel de Béthune-Sully (75) Au cœur du quartier du Marais, visitez l'Hôtel de Béthune-Sully, un des plus beaux ensembles du Paris de Louis XIII, demeure de la famille de l'illustre ministre d'Henri IV, Maximilien de Béthune, duc de Sully. L’Hôtel de Sully est le siège du Centre des monuments nationaux et n’est pas ouvert à la visite. Il est toutefois possible de traverser la cour et le jardin aux heures d’ouverture pour accéder à la place des Vosges.
-Musée des Plans-Reliefs (75) Au sein de l'hôtel des Invalides à Paris. La collection de plans-reliefs témoigne de plus de deux siècles d’histoire militaire de siège, de sa création en 1668 sous Louis XIV jusqu’au dernier quart du xixe siècle quand les bastions fortifiés furent abandonnés. Utilisés pour l’enseignement militaire, la collections de plans-reliefs représente désormais une exceptionnelle source de renseignements pour l’histoire de l’architecture, l’urbanisme et les modifications du paysage
-Sainte-Chapelle (75) Sur l'île de la Cité à Paris, visitez la Sainte-Chapelle, joyau du gothique rayonnant édifié par Saint Louis au cœur du Palais de la Cité. Découvrez ses vitraux uniques qui nimbent l'air de couleurs et de lumière, symboles de la Jérusalem Céleste.La Sainte-Chapelle est construite par Saint Louis, au milieu du XIIIe siècle, au coeur du palais de la Cité, résidence du souverain et siège de son administration.

Palatine et reliquaire, la Sainte-Chapelle se compose de la chapelle basse, destinée au personnel du palais, et de la chapelle haute, chapelle royale où étaient conservées les reliques liées à la passion du Christ rachetées par Saint Louis à l’empereur de Constantinople.
La Sainte-Chapelle est ornée d’un ensemble unique de quinze verrières et d’une grande rose qui forment de véritables murs de lumière.
-Tours de la cathédrale Notre-Dame de Paris (75) Sur l'île de la Cité à Paris, les tours de la cathédrale Notre-Dame, chef d'œuvre gothique inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco, rendu mythique par le roman de Victor Hugo publié en 1831. Une vue panoramique du cœur historique de la capitale.Notre-Dame de Paris est la « cathédrale gothique » par excellence. Sa construction commença au XIIe siècle et dura plus de 170 ans. Sa célèbre façade occidentale a exercé une influence considérable dans l’Europe entière, par son équilibre et son harmonie sans équivalent. Son chevet est un véritable chef-d’œuvre de légèreté qui évoque une nef avec des rames. La cathédrale renferme de célèbres grandes orgues, une collection de peintures et un trésor. Depuis toujours intimement liée à l’histoire de France, restaurée par Eugène Viollet-le-Duc et chantée par Victor Hugo au XIXe siècle, Notre-Dame de Paris attire plus de douze millions de visiteurs par an.
-Chapelle expiatoire (75) fermé au public, ouvert aux groupes sur réservation
En Ile de France :
Basilique cathédrale de Saint-Denis (93)
Château de Maisons (78)
Château de Rambouillet,
Laiterie de la Reine et Chaumière aux Coquillages (78)
Château de Vincennes (94)
Château et Parc de Champs-sur-Marne (77)
Domaine national de Jossigny (77)
Domaine national de Saint-Cloud (92)
Maison des Jardies à Sèvres (92)
Villa Savoye à Poissy (78)

 

Centre des Monuments Nationaux .
Hôtel de Sully
62, rue Saint-Antoine 75004
Tél. 01 44 61 20 00

>>En savoir plus sur le  Centre des Monuments Nationaux 
Vue extérieure du Panthéon © Jean-Pierre Delagarde - Centre des monuments

>>Retour Page d'Accueil

 

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo précédente


Bharati