Culture au quai
Culture au quai

Au temps de Klimt

banchorizo klimt Du 12 février au 21 juin 2015 -
Pinacothèque de Paris //

Gustav Klimt (1862-1918), grand représentant de l'Art nouveau autrichien, est l'un des pères de la Sécession viennoise. En effet, en 1897, Klimt et un groupe d'amis fondent la Sécession (dont Klimt sera le président jusqu’en 1905), mouvement désireux de bousculer le monde de l'art, créant ainsi le courant figuratif, défendant une vision résolument plus moderne de l'art. Il regroupe des peintres, des graphistes, des designers et des architectes, créant ainsi un art total.
En 1898, Klimt réalise le célèbre tableau Pallas Athéna, qui deviendra l’affiche de la première exposition de la Sécession la même année, rompant avec l’approche artistique officielle de l’époque. Il s’amuse à détourner la représentation traditionnelle du sujet en peignant sous le visage de la déesse aux traits d'une femme fatale, une gorgone tirant la langue, tableau qui fait scandale à l’époque.
L’exposition revient sur la carrière de cet artiste hors-norme au travers de 180 œuvres dont certains de ses travaux majeurs comme Judith I (1901) ou la Frise Beethoven, une œuvre monumentale réalisée pour la 15e exposition du Pavillon de la Sécession, tenue en 1902, reconstituée à l'échelle et présentée pour la première fois en France. On découvrira aussi au cours de la visite les relations de l’artiste avec ses frères Ernst et Goerg, d’autres chefs-d’œuvres d’acteurs phares de la Sécession comme Egon Schiele ou Oskar Kokoschka, ainsi que des toiles d’artistes qui ont inspiré Gustav Klimt comme Max Kurzwell, Théodor Hörmann ou bien Carl Schuch.

Pinacothèque de Paris
28 place de la Madeleine 75008 
M° Madeleine (8, 12, 14)
Tous les jours sauf mardi de 10h30 à 18h30
Nocturnes les mercredis et vendredis jusqu’à 20h30
Tarif : 14€ - réduit : 11€
© Belvédère, Vienne

klimt-les-trois-ages-de-la-femme

 

>>Retour Page d'Accueil

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus