Né(e)s de l’écume et des rêves
Né(e)s de l’écume et des rêves

Une Reine sans couronne ?

Du 14 octobre au 1er février 2016 -
Musée Renaissance, Château d'Ecouen//Une Reine sans couronne 3

Mère du plus célèbre des rois de France, Louise de Savoie est pourtant la grande oubliée des manuels d’histoire.  Fille du duc Philippe de Savoie et de Marguerite de Bourbon, Louise de Savoie (1476-1531) épousa en 1490 le comte d’Angoulême Charles de Valois (1460-1496), petit-fils de Louis d’Orléans.La reine Anne de Bretagne n’ayant donné naissance qu’à un héritier mâle mort au bout de quelques jours, le fils de Louise, François d’Angoulême, devenait l’héritier du trône. François Ier est proclamé roi de France en 1515 tandis que sa soeur Marguerite devient successivement duchesse d’Alençon puis reine de Navarre. Très fière de son fils, Louise de Savoie joua un rôle capital au début du règne de François Ier, assurant deux fois la régence (en 1515-1516 et en 1525-1526).
L’exposition en évoquant son rôle politique majeur dévoilera aussi une facette méconnue de sa personnalité : elle domina largement et influença les arts, les lettres et la vie intellectuelle du royaume de France. Son goût pour les enluminures, la peinture, les tapisseries, l’orfèvrerie et son grand intérêt pour les livres ont sans aucun doute joué sur le penchant de François Ier pour les arts. Sa part dans les choix artistiques de son fils est aussi perceptible dans le domaine de l’architecture, en particulier au château de Blois, au château de Fontainebleau et peut-être même au château de Chambord. À travers ses commandes artistiques et son mécénat architectural, transparaît un goût personnel pour l’art de l’Europe du Nord qui est perceptible jusqu’à Fontainebleau. L’exposition ambitionne de rendre toute sa place à ce personnage historique trop peu connu de l’histoire de France.

 

 

 

Musée National de la Renaissance Une Reine sans couronne 2
Château d'Écouen 
rue Jean Bullant, Écouen 95440
Mercredi au lundi :
9h30 à 12h45 et de 14h00 à 17h15
Fermé  25 décembre et 1er janvier.
Plein tarif : 5.00€ - réduit : 3.50€ 

Accès par l'autoroute (à 19 km de Paris) :
          . Autoroute A1 depuis la Porte de la Chapelle
          . Suivre Roissy CDG
          . Sortie Goussainville / Cergy-Pontoise
          . Sur la Francilienne (D104)
          . Direction Cergy-Pontoise
          . Puis RD 316 (N16) en direction de Paris

Accès par le train (SNCF) :
          . Gare du Nord banlieue : ligne H (voie 30 ou 31) 22 minutes
          . Direction Persan-Beaumont / Luzarches par Monsoult
          . Arrêt gare d'Écouen-Ezanville
          . Puis autobus 269, direction Garges-Sarcelles (5 minutes)
          . Arrêt Mairie/Château
  . Ou rejoindre le musée à pied depuis la gare (20mn) par la forêt.

>>Retour page d'Accueil

 

 

 

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo suivante


Né(e)s de l’écume et des rêves