Culture au quai
Culture au quai

Dessiner et ciseler le bronze

Jusqu'au 17 janvier 2016 -
Musée Nissim de Camondo //

prieur 4Sculpteur ciseleur Jean-Louis Prieur est l’un des plus illustres bronziers de la période néoclassique. Reçu maître sculpteur à l’Académie de Saint-Luc en 1765, il devint maître fondeur « en terre et sable » en 1769. L’exposition proposée par le Musée Camondo souhaite revenir sur les pas de cette grande figure de la sculpture sur bronze. Ainsi, le parcours présente vingt et un dessins qui lui sont attribués provenant du Département des arts graphiques du musée des Arts décoratifs et de la collection Kraemer. Cette sélection regroupe des modèles pour le bronze, conçus vers 1770, et d’autres pour la gravure, composés de montants d’ornement et de vases, datant de 1783. Chacune de ces feuilles est représentative de l'évolution du geste de l'artiste tout au long de sa carrière. Si Jean-Louis Prieur est reconnue aujourd'hui, ce n'était pas le cas lorsqu'il exerçait. Comme bon nombre de chefs d'atelier, il n'avait que la qualification de « fondeur-ciseleur » et, donc, ne disposait pas du matériel nécessaire à la fonte des bronzes. Ainsi, si les dessins conçus de la main de l'artiste sont nombreux, ses œuvres signées, elles, restent très rare. L'exposition propose d'admirer l'une d'entre elles, conservée habituellement au Louvre : la pendule allégorique à l'étude et au réveil, datée aux environs de 1770.

Musée Nissim de Camondo
Jusqu'au 17 janvier 2016
63 rue de Monceau, 75008
M° Villiers (2,3), Monceau (2)
Du mercredi au dimanche de 10h à 17h30
Tarif plein : 9€, tarif réduit : 6,50€

 

>> Retour page d'accueil

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus