Culture au quai
Culture au quai

Présences

Jusqu’au 23 octobre 2016 - 
Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme //

  • Autoportrait
  • Michel Nedjar - Le grand Sanhedrin
  • Michel Nedjar - Portrait de jeune femme
  • Michel Nedjar - poupee
  • Michel Nedjar - Sermon
  • Michel Nedjar - variation sur un masque
  • Michel Nedjar

 

Michel Nedjar, l’artiste d’art brut le plus exposé au monde,  erre entre le monde des morts et celui des vivants, hanté par la mémoire de l’extermination de sa famille dans les camps nazis. Sans doute tente-t-il de conjurer le passé avec ses poupées sordides, faites de chiffons froissés trouvés dans les poubelles, poupées qu’il plonge ensuite dans des bains de terre, de sang et de boue, comme un ultime rituel de rédemption. Ses étranges poupées, ses « Chairdâmes », semblent nous fixer en silence, et nous pétrifier avec leur regard vide et lugubre. Michel Nedjar ne coud pas, comme sa défunte famille le faisait avant lui, il recoud. Comme une ultime tentative de réparer l’irréparable, de redonner vie à ce qui n’est plus. Son art inclassable brise toutes les règles académiques. Il peint avec ses mains, sans pinceau, comme pour déterrer l’œuvre. Il utilise des papiers et tissus usagés, froissés, dégradés. Il repasse ses peintures au fer pour faire « convulser » la matière. Il peint avec du sang pour nous faire convulser ? Sa « flamboyante sorcellerie », comme aimait la nommer Jean Dubuffet, opère comme par magie, dans le cadre mystique des sous-sols en voûtes du musée, dans une ambiance macabre et puissante qui réveille les démons du passé.

 

This retrospective – which retraces all of the periods of Michel Nedjar’s creation (dolls – old and new –, papier mâchés, terra cottas, coudrages (sewn collages), paintings and drawings) – is meant to vibrantly bear witness to this momentum.

 

Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme
Jusqu’au 23 octobre 2016
71 rue du Temple, 75003 - M° Rambuteau (11)

Du lundi au vendredi de 11h à 18h, le dimanche de 10h à 19h
Nocturne le mercredi jusqu’à 21h
Fermé le samedi
Entrée libre

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus