Mémorial Acte
Mémorial Acte

Quand une oeuvre est prise pour un bac sale

Martin KippenbergerEn 2011, à Dortmund en Allemagne, une femme de ménage a récuré ce qu’elle pensait être un bac sale. Malheureusement, il s’agissait d’une œuvre de l’artiste Martin KippenBerger, estimé à 800 000€ et prêté par un collectionneur privé. La femme de ménage, croyant bien faire, a en réalité complètement détruit la patine créée par l’artiste.

>> plus d'actus insolites

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Crédit : Vivixn Media

Actu - Craig Green, un créateur hors normes !

  Il a 31 ans, il est londonnien et se démarque dans le très cercle prisé de la Fashion Week masculine 2018. Craig Green ne se prédestinait pourtant pas à la mode (aussi humble soit-il) !…

pub trottoir

Actu - Quand la pub imite le street art

Pour mieux nous envahir, la pub a trouvé une nouvelle astuce : se déguiser en street art. Sous couvert d'une démarche écolo, les pubs vont désormais s'imposer dans l'espace public public non plus…

google-app-storyboard

Actu - Les folles aventures de ... moi-même

Story board, la nouvelle application Google Super Google Vous rêvez d'être, comme Superman, Hulk ou même Tintin, le héro d'une bande dessinée ? Votre rêve peut aujourd'hui se transformer en…

Nous

Actu - "nous", le nouveau Colette

Nous //   Tout, tout, tout est fini entre (Colette et) nous ? Bye bye rue Saint Honoré, bonjour rue Cambon ! Depuis le 21 décembre dernier Colette, le concept store de référence à Paris,…


Mémorial Acte