Les gendarmeries du monde
Les gendarmeries du monde

Un scandale peut en cacher un autre

dejeuner-sur-lherbe-manet

Manet -
Le Déjeuner sur l’herbe,  1863 //


En 1863, Manet propose, au Salon des Refusés, une toile immense: Le Déjeuner sur l'herbe alors intitulé le Bain. Il présente des personnages dans un décor champêtre. Une femme, sortie du bain est assise nue sur l'herbe, tandis qu'une autre se baigne encore, le corps à peine caché. C’est le scandale !

 

 

Thème classique du Concert champêtre

Il s’agit pourtant d’uconcert-champetren thème classique utilisé par les grands maîtres de la Renaissance tel Titien et son Concert champêtre peint en 1509. Mais alors, pourquoi tant de scandale, puisque ce n’est ni la nudité, ni la présence des hommes habillés qui choquent ?  Chez Titien, les femmes nues sont des allégories de la poésie. Dans Le Déjeuner sur l'herbe, la présence d'une femme nue au milieu d'hommes habillés n'est justifiée par aucun prétexte mythologique ou allégorique. La modernité des personnages rend obscène cette scène aux yeux de ses contemporains. Cette femme, bien trop réelle, regarde d’un air effronté le spectateur. On est bien loin d’une Vénus ou d'une allégorie. Les spectateurs soupçonnent les deux femmes d'être de vulgaires prostituées.

 

Un style qui dérange

Le style et la facture choquèrent presque autant que le sujet. Manet abandonne les habituels dégradés pour livrer des contrastes brutaux entre ombres et lumière. Manet ne respecte aucune des traditions admises et impose une nouvelle liberté par rapport aux sujets traités et à leur mode de représentation. La lumière frontale, accentue encore plus les défauts du corps, on est bien loin de l’idéalisation académique.

Un modèle bien connu

Ce visage est bien connue. Il s'agit de Victorine Meurent célèbre car elle pose souvent pour des peintres.  Elle servira plusieurs fois de modèle à Manet et notamment dans un autre tableau qui fer scandale : l’Olympia peint en 1863 et exposé pour la première fois au Salon des Refusés de 1865.

visage-victorine-meurent

visage-victorine-meurent-olympia

Plusieurs noms pour un seul tableau

A l’origine le tableau s’intitulait Le Bain. Manet a changé le nom de son tableau après que Monet ait peint son propre Déjeuner sur l’herbe. Ainsi Manet rappelle qu’il est l’initiateur de la nouvelle peinture.

De plus, pour s’amuser et se jouer de la critique, Manet appelle son tableau en privé la « Partie carrée », comme pour confirmer les rumeurs qui désignent les deux femmes comme étant des prostituées !

Un écrivain célèbre à la rescousse du peintre

Si le tableau a choqué la critique, Zola a défendu ardemment Manet. Il a compris la posture du peintre à la fois classique et révolutionnaire. Pour le remercier, Manet peindra son portrait en 1868.

Manet Edouard (1832-1883). Paris, musée d'Orsay. RF2205.

Manet Edouard (1832-1883). Paris, musée d'Orsay. RF2205.

« Le Déjeuner sur l'herbe est la plus grande toile d'Édouard Manet, celle où il a réalisé le rêve que font tous les peintres : mettre des figures de grandeur nature dans un paysage. On sait avec quelle puissance il a vaincu cette difficulté. »

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Irving Penn, Black and White Fashion wit Handbag (Jean Patchett), New York, 1950 - Exposition Irving Penn au Grand Palais

Icône photographique

Irving Penn -  Black and White Fashion with Handbag (Jean Patchett) (1950) // Tout en cercles, angles, courbes et lignes abruptes, cette photographie magnifie la robe et le chapeau sculptural…

14_Joos Van Cleve, Lucrèce

La triste histoire de Lucrèce

Joos Van Cleve - Lucrèce, vers 1520-1525 // François 1er est connu pour avoir apporté l’art flamand à la Cour française durant son règne. Joos van Cleve est ainsi l’un des nombreux peintres à…

Paul Gauguin, Le sculpteur Aubé et son fils Emile, 1882 - L'art du pastel de Degas à Redon au Petit Palais

Gauguin impressionniste ?

Paul Gauguin -  Le Sculpteur Aubé et son fils, Émile, 1882 // Un petit format, de grands aplats de couleurs, des traits de pastel visibles, une scène quotidienne… Ce tableau a tout d’une œuvre…

Berthe Morisot, Femme à l'éventail. Portrait de Madame Marie Hubbard, 1874 - Le jardin secret des Hansen, la collection Ordrupgaard au Musée Jacquemart-André

Une sensualité féministe

Berthe Morisot - Femme à l’éventail, 1874 // Lire entre les lignes du tableau Parmi les œuvres présentées, les grands noms se succèdent à nous faire tourner la tête. Corot, Degas, Monet, Renoir,…


Les gendarmeries du monde