MAM
MAM

On a vu Kiefer Rodin au Musée Rodin

Jusqu'au 22 octobre 2017 - Musée Rodin //

Cette année, vous l’aurez compris, on va vous parler d’Auguste Rodin, et pas qu’un peu ! Parce que oui, on célèbre le centenaire de la mort de cet illustre sculpteur. Direction donc, « naturellement », le musée Rodin, à Paris.
Là, force est de reconnaître que l’on peut être surpris par cette exposition qui ne fête « pas tant Rodin » que le sculpteur contemporain Anselm Kiefer… avec l’intention de comparer les deux géants dans leur approche originale d’une sculpture à partir de « débris ». L’idée est enthousiasmante mais le résultat extrêmement décevant… Pourquoi ? Parce que Kiefer et Rodin ne sont pas du tout réunis, et encore moins confrontés. Le premier a « son » espace en 3 salles d’exposition, le second garde son espace habituel dans les collections permanentes, dont « une » salle est intégrée au parcours de l’exposition, la salle 5.
On oublie donc toute rencontre entre ces deux monstres sacrés de la sculpture, elle se fera dans nos esprits et nos mémoires de visites… Et pourtant, il y aurait eu tant à faire et à montrer !
Regardez ces 3 toiles impressionnantes de près de 4mètres d’envergure, qui semblent tomber en lambeaux, entourées de quelques vitrines et de deux étagères mettant en avant les « abattis », tous ces petits morceaux de bras et de jambes que l'on retrouve dans les sculptures de Rodin… A voir à quelques salles d’écart donc vous l’aurez compris.
Regardez ce couloir baigné de lumière par de magnifiques vitraux, on y verra une main suspendue rappelant évidemment les mains de Rodin (là encore à voir plus loin), et nombre d’œuvres qui rappellent celles du maître, réalisées 100 ans plus tôt, avec notamment cette technique de drapé inventée par Rodin… des vêtements plongés dans le plâtre pour tellement de réalisme…
Côté Rodin, on viendra ici pour admirer l’Absolution, une sculpture jamais présentée, tout juste restaurée, en lieu et place du célébrissime Baiser déplacé au Grand Palais pour ce fameux Centenaire… Une pièce mystérieuse, poétique et énigmatique, réalisée après 1900 qui met en scène une femme penchée vers un homme pour lui accorder le baiser du pardon. Là encore, on regrettera l’absence du si merveilleux Baiser de Rodin en pendant de cette œuvre inédite.

En bref, une similitude de parcours séparés d’un siècle (et de plusieurs salles), davantage qu’un dialogue entre les maîtres qui nous aurait pourtant tellement enchantés.

Musée Rodin
Jusqu’au 22 octobre 2017
79 rue de Varenne, 75007 – M° Varenne (13)
Du mar. au dim. de 10h à 17h45 - Fermé le lundi
Tarif : 10 € - Tarif réduit : 7 €

>> Plus de vidéos d'expos

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

BOURDIN

On a vu la superbe exposition (gratuite) de Guy Bourdin, Maison Chloé

Jusqu'au 6 septembre 2017 Maison Chloé // Direction la toute nouvelle Maison Chloé, à deux pas du Parc Monceau, un magnifique hôtel particulier, dédié au patrimoine historique de cette maison…

113OR

On a été ébloui par les 113 ors d'Asie exposés au Musée Guimet

Du 22 juin au 4 septembre 2017 - Musée Guimet // Joli jeu de mot dans le titre de cette exposition qui nous présente 113 splendeurs d’Asie, toutes dédiées au plus précieux des métaux qu’est…

Xu

On a vu Xu Zhen, l'expo qui choque les cultures à la Galerie Perrotin

Jusqu'au 29 juillet 2017 Galerie Perrotin // Xu Zhen, vous ne connaissez pas encore ? Eh bien écoutez, il s’agit de l’un des plus grands artistes chinois de la scène internationale, une star…

peindre la banlieue

On a été conquis par l'exposition Peindre la Banlieue du Musée de la Carte à Jouer

Du 17 mai au 13 août 2017 Musée Français de la carte à jouer // Rien à dire. Peindre la Banlieue, ce qui est fou c’est qu’aujourd’hui y a presque une connotation négative dans cette…


MAM