Pierre et Gilles, Clair obscur
Pierre et Gilles, Clair obscur

Rodin l'exposition du centenaire

  • Centenaire de Rodin Grand Palais jusqu'au 31 juillet 2017 RODIN_Homme nu portant enfant
  • Centenaire de Rodin Grand Palais jusqu'au 31 juillet 2017 Auguste Rodin Homme qui marche1899 ?
  • Centenaire de Rodin Grand Palais jusqu'au 31 juillet 2017 RODIN_Masque Camille Claudel et main gauche de Pierre de Wissantvers 1895
  • Centenaire de Rodin Grand Palais jusqu'au 31 juillet 2017 RODIN_Torse Adele

 

Jusqu'au 31 juillet 2017
Grand Palais //

Sculpteur aux mains d’or

À l’occasion du centenaire de la mort d’Auguste Rodin, considéré comme l’un des pères de la sculpture moderne, l’exposition pose un regard nouveau sur l’artiste, démontrant le caractère terriblement précurseur d’un sculpteur qui a réinventé son art. Aux côtés des œuvres de ses contemporains,  comme Bourdelle, Claudel, Brancusi, Picasso ou Richier, jeunes artistes fondamentalement influencés par Rodin, c’est toute la puissance de son génie qui s’impose aux visiteurs. Comment Rodin a-t-il réussi à insuffler la vie dans ses sculptures de bronze ? Comment réussit-il à faire jaillir tant d’énergie d’un bloc de marbre ? En s’affranchissant des modes de représentation qui pesaient sur les héritiers du classicisme (David, Ingres) ainsi que sur les tenants du réalisme (Courbet, Millet), Rodin a changé définitivement le visage de la sculpture. Comment ne pas être saisi par l’immensité de sa Porte des Enfers monumentale entourée de ses plus belles œuvres, toutes issues de ce répertoire de formes unique dans l’histoire de l’art ? Arrêtez-vous un instant devant cet homme qui marche, ce buste sans tête ni bras, qui annoncera l’art intense, voire angoissé, d’un Giacometti ou d’une Germaine Richier, le travail lyrique d’un De Kooning ou l’avènement des « nouveaux fauves » allemands comme Baselitz ou Lüpertz. Observez ces visages hyper-expressifs, révélant l’intériorité d’âmes torturées, un art impensable à une époque où seul le figuratif comptait, préfigurant l’abstraction et l’expressionnisme. Une exposition qui promet de révéler toute l’impertinence visionnaire d’un sculpteur de génie.

>> On a vu, on vous raconte !

The exhibition reveals Rodin’s creative universe, his relationship with his audience and the way in which sculptors have appropriated his style. Featuring over 200 of Rodin’s works, it also includes sculptures and drawings by Bourdelle, Brancusi, Picasso, Matisse, Giacometti, Beuys, Baselitz and Gormley, shedding new light on this giant of sculpture.

Grand Palais
3 av du Général Eisenhower, 75008 - M° Champs-Elysées Clémenceau (1/13)
Jusqu’au 31 juillet 2017
Lun, jeu, dim de 10h à 20h – Mer, ven, sam de 10h à 22h
Fermé le mardi
Tarif : 13 € - Tarif réduit : 9 €

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

NGM196310_528_UP, 2/22/07, 12:13 PM,  8C, 5164x3961 (2284+4455), 117%, Custom,  1/20 s, R79.0, G56.5, B69.0

La légende de National Géographic, 125 ans de d'exploration

 Du 3 mai au 18 septembre 2017 Muséum National d'Histoire Naturelle // Voyage en terres inconnues Il eût fallu qu’un groupe de chercheurs, relativement impétueux, parte à la découverte du monde…

Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain _ Café les 2 Moulins

Montmartre, décor de cinéma

 Du 12 avril au 14 janvier 2018 Musée de Montmartre, Jardins Renoir // Comme dans un film de Marcel Carné Pur esprit parisien, le quartier de Montmartre a nourri l’imaginaire de nombreux…

jerome-munier-retouche_1440_850

La biodiversité ça se cultive

 Du 20 mai 2017 au 4 février 2018 Jardin des plantes, grille de l'Ecole botanique // La vie sauvage au coeur de Paris        Au Jardin des Plantes, on aime la nature, ça se voit…

Ross Lovegrove convergence pompidou expo 47

MUTATIONS/CRÉATION - ROSS LOVEGROVE

 Jusqu'au 3 juillet 2017 Centre Pompidou // Une conscience "durable" du monde Un design responsable et durable. C'est là toute l'ambition du travail de l'artiste Ross Lovegrove. Son travail…


Pierre et Gilles, Clair obscur