Barbara
Barbara

On a vu l'exposition des Chefs-d'oeuvre de la Collection Barjeel à l'IMA

Jusqu'au 2 juillet 2017 - Institut du Monde Arabe //

Ici on va avoir l’immense privilège d’entrer dans le secret d’une collection exceptionnelle, celle du Sultan Al Qassemi, au travers de 100 chefs-d’œuvre présentés pour la première fois en France, une collection qui réunit les grands noms de l’art moderne et contemporain arabe.

C’est une jeune collection puisqu’elle n’a commencé qu’en 2010, le Sultan Al Qassemi n’étant lui-même âgé que de 39 ans. Avec plus de 1 300 pièces, ce fonds est considéré comme l’un des plus importants consacrés à l’art moderne et contemporain arabe, avec pour ambition de valoriser l’héritage artistique et la création contemporaine arabes en en changeant, je cite, « l’image négative».

Alors ici on va pouvoir contempler une centaine de chefs-d’œuvre de cette collection, L’ensemble dresse un panorama de la création artistique arabe depuis les années 1950, aussi bien dans le domaine de la calligraphie, de la sculpture, de la peinture abstraite comme figurative ou de la photographie.

Dans la première partie de l’exposition, nous pénétrons dans un espace où l’accrochage est celui d’un musée classique, bien rangé, bien organisé.  Puis dans un second espace, on va avoir l’impression de rentrer dans la réserve du collectionneur, avec des œuvres au coude à coude, comme dans une immense cave.

Qu’est ce qui nous frappe ici ? Déjà l’immense richesse créative, des œuvres éblouissantes, d’autres plus sombres. Rappelons que dans beaucoup de ces pays, le pouvoir considère l’art comme une menace. Ces artistes sont des messagers, des porte-parole, des âmes libres et rebelles. Regardez cette installation poétique d’Adel Abdessemed, avec ses pupitres aux tiges fragiles.

Regardez aussi cette œuvre d’Abdallah Omari, un peintre syrien de 30 ans réfugié à Bruxelles, qui nous présente Barack Obama en SDF, symbole d’un rêve américain qui s’est évanoui.

On pourra aussi admirer les œuvres de Kader Attia, lauréat du prix Marcel Duchamp 2016, dont ces néons ironisant sur la « Démocratie » devenue « Demon Cracy »…ou ces chevaux en larmes, symboles des irakiens assassinés.

Autant d’œuvres à lire au second degré, créées pour nous faire réagir.

  • Shakir Hassan Al Said, Jala Aidun (Evacuation, We will return), 1983, techniques mixtes sur panneau
  • Adel Abdessemed, Souterrain, 2007
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris

 

Institut du Monde Arabe
Du 28 février au 2 juillet 2017

1 rue des Fossés Saint-Bernard, 75005 – M° Jussieu (7/10)
Du mar au ven de 10h à 18h – Sam et dim de 10h à 19h
Fermé le lundi
Tarif : 5 € - Tarif réduit : 3 €

>> Plus de vidéos d'expos

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

ROTH

On a vu l'exposition d'Evan Roth au Mona Bismarck American Center

Jusqu'au 10 novembre 2017 -  Mona Bismark American Center //  Le Mona Bismarck American Center nous invite dans son magnifique hôtel particulier pour découvrir les œuvres numériques étonnantes…

klara kristalova vignette

On a vu l'exposition Klara Kristalova, Camouflages, à la Galerie Perrotin

Jusqu'au 7 octobre 2017 - Galerie Perrotin // On se rend aujourd’hui dans l’exposition de l’artiste suédoise Klara Kristalova à la Galerie Perrotin. Et autant vous dire qu’on entre ici dans une…

NEIL

On a vu l'exposition Neil Beloufa, Développement durable au MRAC de Sérignan

Jusqu'au 22 octobre 2017 -  MRAC de Sérignan // Développement durable, drôle de titre pour une exposition….Un terme et un thème largement médiatisés, et souvent utilisés à tort et à travers, c’est…

MONET

On a vu la Fondation Claude Monet à Giverny

Jusqu'au 1er novembre 2017 - Fondation Claude Monet // Oui cette Fondation c’est quand même le 2ème lieu le plus visité de Normandie après le Mont Saint Michel, puisqu’on est là chez le peintre…


Barbara