Confluences: Venenum, un monde empoisonné
Confluences: Venenum, un monde empoisonné

On a vu l'exposition des Chefs-d'oeuvre de la Collection Barjeel à l'IMA

Jusqu'au 2 juillet 2017 - Institut du Monde Arabe //

Ici on va avoir l’immense privilège d’entrer dans le secret d’une collection exceptionnelle, celle du Sultan Al Qassemi, au travers de 100 chefs-d’œuvre présentés pour la première fois en France, une collection qui réunit les grands noms de l’art moderne et contemporain arabe.

C’est une jeune collection puisqu’elle n’a commencé qu’en 2010, le Sultan Al Qassemi n’étant lui-même âgé que de 39 ans. Avec plus de 1 300 pièces, ce fonds est considéré comme l’un des plus importants consacrés à l’art moderne et contemporain arabe, avec pour ambition de valoriser l’héritage artistique et la création contemporaine arabes en en changeant, je cite, « l’image négative».

Alors ici on va pouvoir contempler une centaine de chefs-d’œuvre de cette collection, L’ensemble dresse un panorama de la création artistique arabe depuis les années 1950, aussi bien dans le domaine de la calligraphie, de la sculpture, de la peinture abstraite comme figurative ou de la photographie.

Dans la première partie de l’exposition, nous pénétrons dans un espace où l’accrochage est celui d’un musée classique, bien rangé, bien organisé.  Puis dans un second espace, on va avoir l’impression de rentrer dans la réserve du collectionneur, avec des œuvres au coude à coude, comme dans une immense cave.

Qu’est ce qui nous frappe ici ? Déjà l’immense richesse créative, des œuvres éblouissantes, d’autres plus sombres. Rappelons que dans beaucoup de ces pays, le pouvoir considère l’art comme une menace. Ces artistes sont des messagers, des porte-parole, des âmes libres et rebelles. Regardez cette installation poétique d’Adel Abdessemed, avec ses pupitres aux tiges fragiles.

Regardez aussi cette œuvre d’Abdallah Omari, un peintre syrien de 30 ans réfugié à Bruxelles, qui nous présente Barack Obama en SDF, symbole d’un rêve américain qui s’est évanoui.

On pourra aussi admirer les œuvres de Kader Attia, lauréat du prix Marcel Duchamp 2016, dont ces néons ironisant sur la « Démocratie » devenue « Demon Cracy »…ou ces chevaux en larmes, symboles des irakiens assassinés.

Autant d’œuvres à lire au second degré, créées pour nous faire réagir.

  • Shakir Hassan Al Said, Jala Aidun (Evacuation, We will return), 1983, techniques mixtes sur panneau
  • Adel Abdessemed, Souterrain, 2007
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris
  • Vue de l'exposition Collection Barjeel IMA Paris

 

Institut du Monde Arabe
Du 28 février au 2 juillet 2017

1 rue des Fossés Saint-Bernard, 75005 – M° Jussieu (7/10)
Du mar au ven de 10h à 18h – Sam et dim de 10h à 19h
Fermé le lundi
Tarif : 5 € - Tarif réduit : 3 €

>> Plus de vidéos d'expos

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

FIAC

On a vu la FIAC édition 2017

Du 19 au 22 octobre 2017 // Au Grand Palais : On a testé pour vous la nouvelle édition de la Fiac au Grand Palais, avec il faut le reconnaître, un petit pincement au cœur cette année, avec une…

BEAU COMME

On a vu l'exposition Beau comme l'Antique, au Domaine de la Garenne Lemot à Gétigné

Jusqu'au 1er octobre 2017 - Domaine de la Garenne Lemot // On se rend à Gétigné, sur les bords de la Sèvre Nantaise, au Domaine de la Garenne Lemot, dans une superbe villa néoclassique aux…

DELVAUX

On a vu (ou rêvé ?) l'exposition Paul Delvaux au Palais Lumière d'Evian

Jusqu'au 1er octobre 2017 - Palais Lumière d'Evian // Paul Delvaux, si vous ne le connaissez pas encore, c’est un artiste belge surréaliste, contemporain de Magritte. Un artiste… Comment dire… ?…

CITE1

On a vu et voyagé avec l'exposition La Cité Interdite au Grimaldi Forum de Monaco

Jusqu'au 10 septembre 2017 - Grimaldi Forum // La Cité Interdite, un nom qui fait rêver… Ce palais d’une envergure inégalée de 72 hectares qui n’est autre que l’un des plus vieux palais de Chine,…


Confluences: Venenum, un monde empoisonné