Expo in the City sur YouTube
Expo in the City sur YouTube

De Zurbaran à Rothko

Jusqu’au 10 juillet 2017 -
Musée Jacquemart-André //

  • Kula Be Ba Kan - Miquel Barcelo, 1991 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • Sans Titre IV - Willem De Kooning, 1977 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • Jeune femme au manteau de fourrure - Lucian Freud, 1967 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • Femme de Venise - Alberto Giacometti, 1956 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • N°6 - Mark Rothko, 1954 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • Un conte, Nicolas de Stael, 1948 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • La Feuille, Germaine Richier, 1948 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • Violon et journal, Juan Gris, 1917 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • v, Amedeo Modigliani, 1918 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  •  Tete et main de femme, Pablo Picasso, 1921 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • Femme a la robe bleue, Egon Schiele, 1911 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • Femme au grand chapeau, Kees Van Dongen, 1906 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • Femmes au bord de la riviere, Paul Gauguin, 1892 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • La Liseuse, Henri de Toulouse-Lautrec, 1889 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  •  Portrait de la comtesse de Haro, Francisco de Goya y Lucientes, vers 1802 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • L’arcade du Palais des Doges a Venise, Francesco Guardi, vers 1775 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • Portrait de Dona Ana de Velasco y Girón, duchesse de Bragance, Juan Pantoja de la Cruz - 1603 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre
  • Vierge à l’Enfant avec saint Jean-Baptiste - Francisco de Zurbaran, vers 1659-1661 - De Zurbaran a Rothko, collection Alicia Koplowitz, Grupo Omega - Musee Jacquemart Andre

 

Les trésors d’Alicia Koplowitz

C’est un peu le portrait d’Alicia Koplowitz qui est peint tout au long de l’exposition, ses choix, ses goûts nous éclairent en effet sur la sensibilité et la personnalité de cette collectionneuse avisée. Femme d’affaire espagnole à la tête du groupe Omega, elle possède l’une des plus précieuses collections d’œuvres d’art en Europe et aujourd’hui, elle partage sa passion avec le musée Jacquemart-André. Mais que trouve-t-on dans cette fameuse collection ?  La réponse est simple : des chefs d’œuvre. Des chefs d’œuvre venus de toutes les époques, de tous les courants artistiques et de toute l’Europe. On passe de la délicate intimité des scènes de Zurbarán, aux incroyables recherches stylistiques des avant-gardes du XIXème siècle en passant par les vedute aussi réalistes que poétiques de Canaletto. Entre Goya, Guardi, Toulouse Lautrec, Gauguin, Modigliani, Picasso, Schiele ou Rothko, on ne sait plus où regarder ! La sculpture tient aussi une place importante dans l’exposition, et dans le cœur de la collectionneuse. Cet art est représenté notamment par une des célèbres Araignée de Louise Bourgeois, figure ambivalente de son travail car ce qui est pour elle une image rassurante, lui rappelant sa mère, est pour le spectateur une source de malaise et d’angoisse. Outre des chefs d’œuvre, on trouve dans cette exposition beaucoup de femmes. Devant ou derrière la toile, muse inspiratrice ou artiste inspiré, la figure féminine est magnifiée dans toute sa subtilité. Une manière pour Alicia Koplowitz de réécrire une Histoire de l’Art au féminin ou du moins de nous faire découvrir les regards riches et éclectiques que les plus grands peintres portaient sur les femmes.

Le saviez-vous ?
Connaissez-vous Nélie Jacquemart ? Artiste peintre et collectionneuse, elle épouse en 1881 Edouard André lui aussi féru d’art. Elle prendra son nom lorsqu’ils réuniront leurs deux collections. Ensemble, ils parcourent le monde à la recherche de perles rares. Sur sa tombe un gisant la représente une palette et un pinceau à la main. C’est dans sa demeure qu’Alicia Koplowitz a accepté pour la première fois d’exposer ses trésors.

>> On a vu, on vous raconte !

Alicia Koplowitz is a powerful business woman, but also a famous collector. For the first time her magnificent collection is revealed. And what can we find in this exhibition ? Great masterpieces everywhere. Zurbaran, Goya, Picasso, Van Dongen, Louise Bourgeois, and more, are discovered through a collection presented for the first time.

Musée Jacquemart-André
Jusqu’au 10 juillet 2017

158 bd Haussmann, 75008 - M° Miromesnil (9/13)
Tlj de 10h de à 18h
Nocturne le lun. jusqu’à 20h30
Tarif : 13,50 € - Tarif réduit : 10,50 €
Accessible aux personnes à mobilité réduite

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain _ Café les 2 Moulins

Montmartre, décor de cinéma

Jusqu'au 14 janvier 2018 - Musée de Montmartre, Jardins Renoir // Comme dans un film de Marcel Carné La simple évocation de Montmartre transporte notre imaginaire dans un univers festif, peuplé…

C:UsersStagiaire 2DocumentsAgence CONFINOMdH - Expo racisme

Nous et les autres

Jusqu'au 8 janvier 2018 Musée de l'Homme - Paris // Des préjugés au racisme   Comment se construisent les préjugés ? Quelle est la réalité des «races» d’un point de vue génétique ? Quels…

Faneuses le soir Camille Pissarro a Eragny au Musee du Luxembourg a Paris

Pissarro à Éragny

Du 16 mars au 9 juillet 2017  Musée du Luxembourg // La nature retrouvée Aux côtés d’archives familiales, une centaine de tableaux, dessins et gravures, aussi spectaculaires que peu connus, créés à…

Winter Faubourg de Pierre - France - Allemagne(s) au Musee de l'Armee

France-Allemagne(s) 1870-1871

Du 13 avril au 30 juillet 2017 Musée de l’Armée // La guerre, la Commune, les mémoires Savez-vous que le nom du quartier de la Défense vient de l’œuvre de Louis-Ernest Barrias La Défense de Paris ?…


Expo in the City sur YouTube