Expo in the city YouTube
Expo in the city YouTube

On a vu Rembrandt à la Fondation Custodia

Jusqu'au 7 mai 2017
Fondation Custodia //

La fondation Custodia qui est LA Maison du Dessin à Paris, est un lieu assez confidentiel mais absolument extraordinaire. C’est la 3ème collection mondiale de dessins anciens après celle du Duc du Devonshire et de la Reine d’Angleterre.
Cette exposition est un véritable événement, une première en 400 ans, le fruit de dizaines d’années de recherches et de collaboration avec les plus beaux musées du monde. Pourquoi autant de temps ? Eh bien pour réunir les tableaux des plus grands artistes hollandais du XVIIème siècle, des tableaux du Siècle d’Or réunis pour la première fois aux côtés des dessins préparatoires des maîtres qui les ont réalisés. Imaginez un peu. Voir les tableaux c’est une chose, mais admirer leurs esquisses, leurs brouillons en quelque sorte, conservés pendant 4 siècles… ça tient du miracle compte tenu de l’extrême fragilité de ces documents sur papiers qui n’étaient (en plus) à l’origine pas du tout destinés à être gardés.
Et ici on va avoir l’impression d’entrer dans l’atelier de ces artistes. On voit comment ils étudient, ce qu’ils improvisent aussi, leurs traits hésitants… Un peu comme si on regardait au-dessus de leur épaule. On verra non seulement des études d’après modèles, réalisées en atelier. Un visage, un bras, un regard… Mais on verra aussi comment ils truquaient le résultat. Avec des œuvres parfois surprenantes comme ce bouquet de fleurs absolument impossible à réaliser de par la saisonnalité des fleurs en question. Mais on a affaire à des virtuoses de l’illusion, qui recréent une autre réalité, plausible. Un corps, une tête et le tour est joué !
Mais pour les animaux, les maisons, les paysages… C’est plus complexe. Parce qu’à l’époque, les tubes de peinture n’existaient pas, on ne peut pas peindre dehors. On est 200 à 250 ans avant les impressionnistes !
On se rend donc sur place, on fait des croquis, des esquisses, qu’on ramène dans l’atelier pour essayer de peindre le mieux possible le souvenir de ce qu’on a vu. Et regardez le résultat on jurerait que ça a été peint en extérieur.
Et puis mention spéciale dans cette exposition pour les dessins préparatoires de Rembrandt que vous pourrez admirer. Des dessins comme ça, il n’en existe quasiment plus aucun, et ils sont là, réunis ici, et en plus à distance humaine, on peut vraiment s’approcher pour voir tous leurs détails.

  •  Jacob van Ruisdael (1628/29–1682), Panorama d’Amsterdam, du port et de l’IJ, vers 1665-1670
  • Feder und wenig Pinsel in Braun auf Papier, an zwei kleinen Stellen Bleiweiß (um 1634/35) von  <BR> Rembrandt [15.07.1606 - 04.10.1669]  <BR> Blattmaß 16,7 x 19,5 cm <BR> Inventar-Nr.: KdZ 5243 <BR> Person: Rembrandt Harmensz van Rijn [1606 - 1669], Niederländischer Maler <BR> Systematik:  <BR> Personen / Künstler / Rembrandt / Werke, Artist: Rembrandt
  • Rembrandt Harmensz van Rijn (1606–1669), Deux études de saint Jean pour le « Saint Jean-Baptiste prêchant »
  • Cornelis Saftleven (1607–1681), Chasseur endormi, 1642
  • Fondation Custodia
  • Dirck Hals (1591-1656), Études d’un homme assis, fumant la pipe, et de deux jambes, 1622-1627

 

Fondation Custodia
Jusqu’au 7 mai 2017

121 rue de Lille, 75007 - M° Assemblée nationale (12)
Du mar au dim de 12h à 18h - Fermé le lun
Tarif : 10 € - Tarif réduit : 7 €

>> Plus de vidéos d'expos

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo in the city YouTube