LYON// Venenum, un monde empoisonné

  • Venenum, un monde empoisonné au Musée des Confluences jusqu'au 7 janvier 2018
  • Venenum, un monde empoisonné au Musée des Confluences jusqu'au 7 janvier 2018
  • Venenum, un monde empoisonné au Musée des Confluences jusqu'au 7 janvier 2018
  • Fabrice Fouillet, Venenum, un monde empoisonné au Musée des Confluences jusqu'au 7 janvier 2018
  • Thémistocle buvant le poison, Venenum, un monde empoisonné au Musée des Confluences jusqu'au 7 janvier 2018
  • Venenum, un monde empoisonné au Musée des Confluences jusqu'au 7 janvier 2018
  • La Mort de Socrate, Venenum, un monde empoisonné au Musée des Confluences jusqu'au 7 janvier 2018

 

Jusqu'au 7 janvier 2017
Musée des Confluences à Lyon //

N’ayez crainte, vous vous en sortirez indemne ! Et vous n’aurez pas à faire appel à un goûteur… Plongez dans l’histoire du poison et de l’empoisonnement sous toutes ses formes. Moyens de défense ou de pouvoir, armes ciblées ou diffuses, menaces environnementales ou espoirs pour la médecine, les poisons suscitent crainte et fascination. Alors que le poison imprègne une partie des récits mythologiques grecs, à l’instar de Médée qui tente d’empoisonner son beau-fils Egée, il occupe pourtant une place bien réelle de l’Antiquité à nos jours. De Socrate condamné à boire la cigüe à Cléopâtre mordue par un serpent, les empoisonnements ne manquent pas d’inspirer les peintres et les sculpteurs. Au Moyen- Age le poison prend une forme plus insidieuse et est habilement glissé dans des plats, à tel point qu’on traque les mets empoisonnés lors des banquets, la méfiance est de mise ! Et ça ne va pas en s’arrangeant, avec la Renaissance, le poison vit son âge d’or, chez les Médicis et les Borgias on empoisonne sans modération, en famille ou chez ses rivaux ! Aujourd’hui on pointe du doigt nos poisons modernes : amiante, pesticides, particules fines… Alors, notre monde est-il empoisonné ? Vous risquez d’en être convaincu après avoir visité la deuxième partie de l’exposition “le jardin toxique” où vous approcherez spécimens naturalisés et parfois vivants, attention espèces venimeuses !

Musée des Confluences
Jusqu’au 7 janvier 2018
86 quai Perrache, 69002 Lyon

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus