MAM
MAM

Costumes espagnols entre ombre et lumière

Du 21 juin au 24 septembre 2017
Maison de Victor Hugo

Holà España

  • Costumes espagnols entre ombre et lumière - 21/06/17 - 24/09/17 - Maison Victor Hugo
  • Costumes espagnols entre ombre et lumière - 21/06/17 - 24/09/17 - Maison Victor Hugo
  • Costumes espagnols entre ombre et lumière - 21/06/17 - 24/09/17 - Maison Victor Hugo
  • Costumes espagnols entre ombre et lumière - 21/06/17 - 24/09/17 - Maison Victor Hugo

 

Partons pour l’Espagne de la fin du XVIIIe et du début du XXe siècle, enivrons-nous de sa chaleur et de ses couleurs. L’Espagne entière irradie la Maison de l’écrivain français le plus hispanophile, Victor Hugo.  Pour la première fois à Paris, elle accueille un remarquable ensemble de costumes et vêtements traditionnels espagnols issus du Musée del Traje à Madrid. Des costumes autrefois catalogués au rang de témoignages folkloriques mais dont la finesse d’exécution et l’impressionnante variété ont inspiré les plus grands couturiers espagnols à commencer par Balenciaga.  Chaque costume raconte l’âme des provinces espagnoles : Canaries, Andalousie, Catalogne, Majorque, Aragon...un tour de l’Espagne à 360° à travers des vêtements emblématiques d’un métier, d’un groupe social ou culturel, ou encore des croyances religieuses de chacun. Certains costumes richement décorés sont portés uniquement lors d’occasions festives et mettent en avant des coutumes des plus fantaisistes. Ainsi le cérémonial de la mariée dans la région de Tolède voulait que la jeune fille superpose jusqu’à 5 toilettes. Nos yeux s’arrêtent sur l’extravagance des chapeaux et des bijoux, la fantaisie des rubans et l’éventail des couleurs. Une exposition “témoignage” qui met en lumière le travail des hommes et des femmes souvent modestes qui ont réalisé au fil du temps ces costumes précieux du quotidien. L’immersion dans cette Espagne colorée et festive est soutenue par la documentation photographique de José Ortiz Echague, ingénieur militaire, pilote et photographe qui a participé à la mémoire de l’Espagne grâce à son travail. Pour le plaisir du voyage. Et de nos yeux.

Le saviez-vous ? Cristobal Balenciaga eut beau incarner l'image du couturier parisien, l'artiste a toujours puisé dans ses racines hispaniques l'essence de sa création. Le Boléro par exemple, costume traditionnel espagnol par excellence, Balenciaga l'a imaginé comme une petite veste droite non boutonnée s'arrêtant au-dessus de la taille pour la redimensionner…

Through about forty clothes and accessories of the XIXth and of the beginning of the XXth century, the visitor discovers the Hispanic passion of creative sewing and needlework, as well as fashion accessories.

Maison de Victor Hugo
Du 21 juin au 24 septembre 2017
6 place des Vosges, 75004 – M° St Paul (1)

Du mar au dim de 10h à 18h
Fermé le lun.
Tarif : 8 € – TR : 6 €
Gratuit - de 18 ans
Accessible aux personnes à mobilité réduite

 

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Lie Sang Bong, expo mode coree-musee arts deco

La mode coréenne à l’honneur

Du 22 au 28 juillet 2017 - Musée des Arts Décoratifs // Le musée des Arts Décoratifs revêt les couleurs de la Corée du 22 au 28 juillet 2017, célébrant la mode coréenne, son extravagance et son…

© Mark Shaw / mptvimages.com

Mark Shaw

Jusqu’au 3 septembre 2017 - Galerie MR14 // Un œil nouveau La haute couture selon Mark Shaw, c’est un monde de défilés. Un monde doré rempli de silhouettes qui paradent, vêtues des plus beaux…

Guy Bourdin Estate, 2017 Courtesy A + C

Maison Chloé - Guy Bourdin

Du 4 juillet au 6 septembre 2017 Maison Chloé // Femininities La féminité se conjugue au pluriel, parfois même au masculin, elle se renouvelle sans cesse au fil des années, nous prouvant qu’elle…

exposition dalida une garde-robe de la ville a la scene palais galliera paris_1795

Dans le dressing de Dalida - Il y a...

Du 27 avril au 13 août 2017 Palais Galliera //   On a tous une image précise de Dalida en tête, qu’on l’ait vu naître, mourir, ou devenir une légende. Exposer sa garde-robe, c’est un peu…


MAM