Expo in the city YouTube
Expo in the city YouTube

ROUEN // González/Picasso : une amitié de fer

Musée Le Secqu des Tournelles
Jusqu'au 11 septembre 2017 //

  • González Julio (1876-1942). Paris, Centre Pompidou - Musée national d'art moderne - Centre de création industrielle. AM1910D.
  • González Julio (1876-1942). Paris, Centre Pompidou - Musée national d'art moderne - Centre de création industrielle. AM1979-421.
  • González Julio (1876-1942). Paris, Centre Pompidou - Musée national d'art moderne - Centre de création industrielle. AM3181D.
  • González Julio (1876-1942). Paris, Centre Pompidou - Musée national d'art moderne - Centre de création industrielle. AM2000-157.
  • González Julio (1876-1942). Paris, Centre Pompidou - Musée national d'art moderne - Centre de création industrielle. AM951S.
  • González Julio (1876-1942). Paris, Centre Pompidou - Musée national d'art moderne - Centre de création industrielle. AM1505S.
  • González Julio (1876-1942). Paris, Centre Pompidou - Musée national d'art moderne - Centre de création industrielle. AM1499S.
  • González Julio (1876-1942). Paris, Centre Pompidou - Musée national d'art moderne - Centre de création industrielle. AM3144D.

 

Modeleur du vide, les sculptures de González sont faites de fer et “d’espaces forgés”. Ses recherches sur la fusion du plein et du vide en font une figure majeure du renouveau de la création artistique du XXe siècle. Longtemps resté dans l’ombre de Picasso, c’est pourtant lui l’inventeur de la sculpture en fer moderne : dans les années 30, Picasso s’initie à la sculpture en métal et sollicite alors González pour ses compétences techniques. Il le choisit pour réaliser ses constructions en fer telle que la Femme au jardin.

Leur amitié a été déterminante dans leur parcours artistique. L’exposition nous dévoile leur relation amicale et esthétique en mettant en lien leurs oeuvres, un carnet de Picasso contenant quelques feuilles écrites par González l’illustre à merveille. Artistes espagnoles de la même génération, leur sensibilité se rejoint à bien des égards.
Tous deux mirent leur art au service d’un engagement humaniste et politique dans le contexte de la guerre civile : le masque tragique de La Montserrat fait écho à Guernica. González comme Picasso furent aussi très sensibles à l’inspiration féminine, leur muse nourrissant leur créations, à l’image de Marie-Thérèse Roux pour González ou...Marie-Thérèse Walter pour Picasso !

Musée Le Secqu des Tournelles
Jusqu’au 11 septembre 2017
2 rue Jacques Villon, 76000 Rouen

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo in the city YouTube