Pierre et Gilles, Clair obscur
Pierre et Gilles, Clair obscur

Rayk Goetze - Barbaric Splendour

Du 1er juin au 1er juillet 2017
Galerie Charron //

  • Kleiner General, Rayk Goetze, Galerie Charron
  • Traumfrau, Rayk Goetze, Galerie Charron

 

Rayk Goetze, peintre contemporain originaire de Leipzig propose un style aux multiples influences dans ses créations aux « splendeurs barbares ».  Ses personnages aux joues rosées et aux visages poupons contrastent avec les fonds abstraits souvent sombres et dégoulinants. Tout s’entremêle et s’oppose dans l’œuvre de l’Allemand, à l’image du titre de son exposition. Les personnages semblent être arrêtés, inertes au milieu d’un néant aux textures travaillées, comme entourés de leur solitude. Leurs corps plutôt faits de couleurs chaudes tranchent avec cet univers morne qui les porte. C’est d’ailleurs ce néant qui passionne, puisqu’il n’est pas seulement un fond, mais une partie entière de l’œuvre, qui s’impose jusqu’au premier plan et s’empare des personnages. Sa puissance fascine et déshumanise les modèles qui deviennent alors de simples figures prisonnières d’un monde abstrait. Le mélange offre des visuels aux contrastes forts où l’œil cherchera – parfois en vain - l’élément roi.  Les œuvres de Barbaric Splendour oscillent entre la démarche contemporaine de l’artiste, en quête d’une dimension spirituelle, et son amour pour l’art classique. La minutie, le réalisme des corps et le travail des textures font écho au maniérisme et au baroque, tandis que l’organisation des œuvres en elles-mêmes est purement contemporaine. Elle annonce la quête esthétique de l’artiste, et son désir de moderniser ses influences.

 

Le Saviez-vous ?

Le désir d’innover qui transparaît dans Barbaric Splendour est en réalité une des caractéristiques de Rayk Goetze. Le peintre vit dans son studio et se lève chaque matin avec la question « quel peintre suis-je, aujourd’hui ? ». Chacune de ses œuvres doit être une avancée par rapport à la précédente, et l’artiste peint « pour expérimenter » tous les jours afin de trouver sans cesse une nouvelle voie.

 

Barbaric Splendour is Rayk Goetze’s tribute to baroque and mannerism. The exhibition displays a series of paintings where characters with pink cheeks seem to float in a motionless, dark universe. The realism and the details created by Goetze are truly remarkable and contrast with the modernity and texture of the background.

 

Galerie Charron
Du 1er juin au 1er juillet 2017
43 rue Volta, 75003 – M° Arts et Métiers (3/11)

Du mar. au sam. de 13h à 19h - Fermé le dim. et lun.
Entrée libre

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Ismail Bahri, Revers, 2016, serie de videos HD, son stereo, durees variables - Instruments au Jeu de Paume 2

Ismaïl Bahri - Instruments

Du 13 juin au 24 septembre 2017 - Jeu de Paume // À l’aube du XXe siècle, Henri Bergson interroge le besoin presque instinctif qu’a l’homme d’utiliser un instrument. Il en soulève un paradoxe : les…

Shirin Neshat, Offered Eyes, 1993

Les femmes vues par les femmes

Du 22 juin au 27 août 2017 Maison Guerlain // Révélation   Femmes, je vous aime. Comme une déclaration d’amour, la maison Guerlain célèbre les femmes avec cette exposition. 24 oeuvres ont été…

first-creatures-helen-frankenthaler-gagosian

Helen Frankenthaler - Expressionnisme abstrait

Du 9 juin au 29 juillet 2017 Gagosian Gallery //   L’artiste expressionniste Helen Frankenthaler met en lumière des créations exposées pour la première fois. Elle nous livre ainsi une sorte de…

Folia_vanderElsken_03 copie

Ed van der Elsken

Du 16 juin au 16 septembre 2017 Galerie Folia   Je t’aime, moi non plus Nous sommes en 1950, sur les allées de Saint-Germain-des-Prés, il y a Manuel. Un jeune parisien, qui vit dans la frénésie…


Pierre et Gilles, Clair obscur