Mémorial Acte
Mémorial Acte

Barbara

Du 13 octobre 2017 au 28 janvier 2018 - 
Philharmonie de Paris // 

  • © Pierre Dawlat
  • © Just Jaeckin
  • © Collection Georges Dudognon

 

Notre plus belle histoire d'amour

“Et je serai pour vous un enfant laboureur, qui fait vivre sa terre, pour vous offrir ses fleurs” disait Barbara dans Insomnies. Bien qu’ayant parfois une image caricaturale - noire, triste, sombre - l’exposition est au contraire le récit réjouissant d’une construction et d’une force de volonté remarquables. Avec une dizaine de chansons enregistrées en sept ans, entre 1962 et 1969, Barbara est devenue un mythe de la chanson française. Comment Monique Serf est-elle devenue Barbara, l’artiste iconique tant aimée ? Le parcours chronologique de l’exposition nous dévoile tout d’abord une enfance aux notes tragiques, faite d’errances et d’un lourd secret, révélé alors dans ses mémoires. À 20 ans, elle s’enfuit à Bruxelles pour y prendre des cours de chant. Lorsqu’elle revient à Paris, elle trouve au cabaret de l’Ecluse un véritable foyer et elle y chantera les chansons de Brassens et de Jacques Brel. Grâce à ses premiers succès, Barbara cesse d’interpréter les chansons des autres pour composer sans relâche ce qu’elle appelle “ses petits zinzins”. Elle s'essaiera au théâtre et au cinéma, mais c’est avec la sortie de l’Aigle Noir qu’elle devient véritablement une vedette. L’exposition en dresse un portrait kaléidoscopique, à travers le point de vue de ceux pour qui elle a compté, comme Serge Gainsbourg, Georges Moustaki, Serge Reggiani, Alain Bashung… Un bel hommage illustrant le cheminement d'une femme pour qui la musique a été un moyen de se relever de la guerre, de l'inceste ou de la douleur de ne pas avoir d'enfant.

>> On a vu, on vous raconte

Barbara sang of a woman's most intimate concerns - love, death and solitude. Some of her songs became landmarks, such as “Aigle Noir”, “Nantes”, “Dis quand reviendras-tu ?” this exhibition will tell you her story.

Philharmonie de Paris
Du 13 octobre 2017 au 28 janvier 2018
221 avenue Jean-Jaurès, 75019 - M° Porte de Pantin (5)
Du mar. au ven. de 12h à 18h (de 10h à 18h durant les vacances scolaires) - Sam. et dim. de 10h à 18h - Nocturne le ven. jusqu’à 20h - Fermé le lun.
Tarif : 11 € - Tarif réduit : de 6 à 9 €
Accessible aux personnes à mobilité réduite

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Masque anthropomorphe, Fang, Gabon - Exposition Les Forêts natales, arts d'Afrique Équatoriale Atlantique au musée du Quai Branly-Jacques Chirac

Les Forêts natales

Du 3 octobre 2017 au 21 janvier 2018 - Musée du quai Branly - Jacques Chirac // Arts d'Afrique Équatoriale Atlantique Peut-on appeler art, toute forme de création qui corresponde à notre œil, à…

Eugène Bléry, L'Angélique en fleur, Bibliothèqe nationale de France, département des Estampes et de la Photographie © BnF

Dessiner en plein air

Du 18 octobre 2017 au 29 janvier 2018 - Musée du Louvre // Esquisser la réalité D’abord considérés comme des brouillons faits pour s’effacer au profit d’une toile accomplie, les croquis «…

J. Jackson ou Philip Adolphe Klier, Sans titre, Le Coin sud-ouest de la Shwedagon, Yangon - Exposition Images birmanes, trésors photographiques du MNAAG au Musée Guimet

Images birmanes

Du 18 octobre 2017 au 22 janvier 2018 -  Musée national des arts asiatiques - Guimet //  Trésors photographiques du MNAAG Devenue une province de l’Inde britannique en 1886, la Birmanie des…

Gilbert & George_Beard pictures, Galerie Thaddaeus Ropac (1)

The beard pictures

Du 18 octobre 2017 au 20 janvier 2018 - Galerie Thaddaeus Ropac // Gilbert et George Depuis leurs œuvres aux couleurs vives de vitraux, les têtes énormes de Gilbert et George semblent nous…


Mémorial Acte