Les gendarmeries du monde
Les gendarmeries du monde

On a vu l'exposition déroutante d'Hélène Delprat à la Maison Rouge

Jusqu'au 17 septembre 2017 -
Maison Rouge //

Hélène Delprat c’est une artiste à part, une artiste pour qui le « beau » est l’ennemi de l’art, qui cherche à déstabiliser son public à coup d’autodérision, d’ironie et de grotesque, et qui, il faut le reconnaître, y arrive plutôt bien.

Pour décrire son exposition, Hélène Delprat nous parle d’un grand fatras à la "laideur acceptable". Voilà qui résume assez bien l’expérience artistique que l’on va vivre ici. Dès l’entrée on est invité à s’avancer dans un étrange couloir argenté, illuminé de néons kitsch, un couloir qui semble sans issue, guidé par une voix qui répète frénétiquement que c’est « l’inconnu qui fait peur ». Une entrée en matière qui donne le ton. Poussez la porte, et vous tomberez sur un étrange personnage, une réplique exacte de l’artiste, crâne rasé, en short et chaussettes hautes. Face caméra, comme prête à faire son selfie.

Et puis on va découvrir des tableaux monumentaux, assez esthétiques de loin, avec leurs paillettes sur fond sombre, comme des galaxies. Plus absurdes vues de près, peuplés de créatures fantastiques mises en scène dans des situations décalées et décadentes. Un monde cruel et imaginaire, comme un conte de fée qui tournerait au fiasco, poétique et ironique à la fois. Lisez bien les titres, souvent à rallonge, de ses œuvres, qui, derrière leur petit côté absurde, sont en fait truffés de références artistiques ou historiques.

  • Bientôt sur cet écran With my voice I am calling you, 2014, Hélène Delprat, Maison Rouge
  • Ce que le Chevalier couvert de cendres a raconté à son retour, 2015, Hélène Delprat, Maison Rouge
  • Le crime, 2013, Hélène Delprat, Maison Rouge
  • Photocopie de Picasso sur faux bois, 2015, Hélène Delprat, Maison Rouge
  • Vue de l'exposition Hélène Delprat à la Maison Rouge de Paris
  • Vue de l'exposition Hélène Delprat à la Maison Rouge de Paris
  • Vue de l'exposition Hélène Delprat à la Maison Rouge de Paris
  • Vue de l'exposition Hélène Delprat à la Maison Rouge de Paris
  • Vue de l'exposition Hélène Delprat à la Maison Rouge de Paris
  • Vue de l'exposition Hélène Delprat à la Maison Rouge de Paris
  • Vue de l'exposition Hélène Delprat à la Maison Rouge de Paris
  • Vue de l'exposition Hélène Delprat à la Maison Rouge de Paris

 

Passez ensuite un immense portail blanc qui semble tout droit sorti d’un décor de cinéma, approchez-vous d’un faux escalier, tant de chemins qui ne mènent juste… nulle part. Photos détournées de l’artiste qui font le bruit d’ânes, chaises plates au mur, fausses fourrures pour cacher les portes, films dans lesquels l’artiste se met en scène de manière pleine grotesque et pleine d’humour. Rien ne va plus !

Poursuivez votre chemin vers le laid et le mauvais goût, un univers complètement assumé par l’artiste. Son fatras, est ici une forme de pulvérisation de l’histoire de l’art, qu’elle disperse comme un puzzle à reconstruire, assemblant la culture populaire à Louis XIV, le Moyen-Age à Sylvie Vartan, citant Cocteau ou Napoléon, nous plongeant tour à tour dans un décor de cinéma ou dans un cabinet de curiosités.

Delprat s’amuse de nous et nous amuse de tout... Pour elle, le dérisoire n’est pas important, il est très important. Et finalement, n’est-ce pas elle qui a raison ?

Maison Rouge
Jusqu'au 17 septembre 2017
10 boulevard de la Bastille, 75012 - M° Quai de la Rapée (5)       

Du mer. au dim. de 11h à 19h - Nocturne le jeu. jusqu'à 21h - Fermé le lun. et le mar.
Tarif : 10 € - Tarif réduit : 7 € - Gratuit - 13 ans

> Plus de vidéos d’expos

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

LEONOR

On a vu l'exposition Leonor Fini à la Galerie Minsky

Jusqu'au 30 septembre 2017 -  La Galerie Minsky // Quand on parle de surréalisme, on pense à Magritte, Dali ou Ernst. Mais dans ce monde d’hommes il y a pourtant une femme qui a sa place au…

BEAU COMME

On a vu l'exposition Beau comme l'Antique, au Domaine de la Garenne Lemot à Gétigné

Jusqu'au 1er octobre 2017 - Domaine de la Garenne Lemot // On se rend à Gétigné, sur les bords de la Sèvre Nantaise, au Domaine de la Garenne Lemot, dans une superbe villa néoclassique aux…

DELVAUX

On a vu (ou rêvé ?) l'exposition Paul Delvaux au Palais Lumière d'Evian

Jusqu'au 1er octobre 2017 - Palais Lumière d'Evian // Paul Delvaux, si vous ne le connaissez pas encore, c’est un artiste belge surréaliste, contemporain de Magritte. Un artiste… Comment dire… ?…

MARFAING

On a vu l'exposition André Marfaing, au Musée des Beaux-Arts de Carcassonne

Jusqu'au 24 septembre 2017 - Musée des Beaux-Arts // André Marfaing illumine le Musée des Beaux-Arts de Carcassonne de ses peintures ténébreuses. Ses œuvres au premier abord, elles peuvent nous…


Les gendarmeries du monde