Confluences: Venenum, un monde empoisonné
Confluences: Venenum, un monde empoisonné

George Segal

Du 9 septembre au 28 octobre 2017 - 
Galerie Daniel Templon // 

  • © The George and Helen Segal Foundation Inc. Courtesy Galerie Templon, Paris
  • © The George and Helen Segal Foundation Inc. Courtesy Galerie Templon, Paris
  • © The George and Helen Segal Foundation Inc. Courtesy Galerie Templon, Paris
  • © The George and Helen Segal Foundation Inc. Courtesy Galerie Templon, Paris
  • © The George and Helen Segal Foundation Inc. Courtesy Galerie Templon, Paris
  • © The George and Helen Segal Foundation Inc. Courtesy Galerie Templon, Paris

 

Figer le quotidien

Considéré comme l’un des plus grands sculpteurs du Pop Art, George Segal a pourtant commencé en tant que peintre expressionniste. C’est à partir des années 1960 qu’il troque ses natures mortes et ses nus saisis dans une touche violente pour des « tableaux vivants » composés de sculptures en plâtre placées dans un environnement trivial d’objets quotidiens. La raison ? George Segal est convaincu qu’un artiste n’est capable de transmettre une émotion qu’au moyen d’une réalité que chacun peut voir, sentir et toucher.

Ses figures figeant des mouvements et des gestes stéréotypés de manière totalement anonyme ont souvent été comparées aux corps des habitants de Pompéi pétrifiés par les cendres du Vésuve, figés à jamais dans leurs gestes de tous les jours.

Au-delà de la poésie universelle de son œuvre, George Segal livre une réflexion sur l’individu et la société de consommation : dans un mouvement d’inversion des hiérarchies, les objets sont réels et permanents tandis que les figures humaines sont réalisées dans un matériau fragile. Une évocation du déroulement tragique de l’existence dans l’absurdité de la banalité quotidienne.

Le saviez-vous ? 
George Segal moulait à même le corps grâce à des bandes préplâtrées. La séance était relativement contraignante pour ses modèles qui devaient tenir une pose suspendue pendant près de 40 minutes !


Known for his pioneer usage of plaster bandages in his life-size figures, George Segal was originally a painter. Discover the work of a famous American sculptor who also belonged to the Pop Art movement.


Galerie Daniel Templon 

Du 9 septembre au 28 octobre 2017
30 rue Beaubourg, 75003 Paris
M° Rambuteau (11)
Du lun. au sam. de 10h à 19h – Fermé le dim. – Entrée libre

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Monkeybird, Galerie Brugier-Rigail (2)

Monkeybird

Du 12 octobre au 7 novembre 2017 - Galerie Brugier-Rigail // Fables picturales Monkeybird, c’est l’association de deux artistes français, Louis Boidron et Edouard Egea, et de leur univers commun.…

Andres Serrano, Octopus Head (Early Works), 1985 - Exposition Andres Serrano au Petit Palais

Andres Serrano

Du 7 octobre 2017 au 14 janvier 2018 -  Petit Palais // Les collections du Petit Palais revisitées Un photographe au Petit Palais ? Il y a de quoi surprendre ! Et pourtant, l’œuvre de l’artiste…

André Marfaing, Juin 60-10, Huile sur toile, 1960, 130 x 130 cm©courtesy galerie Berthet-Aittouarès

Les noirs Marfaing

Du 28 septembre au 28 octobre 2017 - Galerie Berthet-Aittouarès  //  Hommage à André Marfaing Pour André Marfaing, « le noir est le moyen d’expression le plus naturel ». On ne s'étonnera qu'il…

Blank white pill box design mockup set, isolated, 3d illustration. Clear blister pillbox template mock up. Open and close tablets cardboard container. Blister pill boxing with drug capsule branding

Cocktail de vitamines au loft du 34

L’exposition se présente elle-même et à juste titre comme un remède contre l’automne et l’hiver en approche. Veillant sur votre santé, le Loft du 34 vous recommande un cocktail artistique détonnant…


Confluences: Venenum, un monde empoisonné