Expo in the City sur YouTube
Expo in the City sur YouTube

Nuit Blanche - Paris 18

Paris 18 //

JEANNE GILLARD ET NICOLAS RIVET
Rue de l'Evangile

Comment se construit la mémoire collective ? Et n’y a-t il par la suite que des édifices ou des monuments pour la représenter ? Couvre-feux est un signe dans la nuit, un geste commun activé par un groupe de citoyens en mémoire du 17 octobre 1961. À cette date, des manifestants pacifiques désignés comme Français Musulmans d’Algérie se faisaient massacrer par la police, dirigée par le préfet Papon, dans les rues de Paris. En regard de ces signaux silencieux, un site en ligne retrace le parcours accompli par les initiatives mémorielles qui perpétuent la mémoire d’octobre 1961 malgré la raison d’État. Le projet Couvre-feux s’est construit en concertation avec l journaliste Samia Messaoudi, responsable de l’association Au nom de la mémoire ainsi que des associations de quartier de la région parisienne.

Rue de l’Évangile 75018
M° - Porte de la Chapelle, Marx Dormoy (12)
19h-07h

PAULINE BOUDRY ET RENATE LORENZ
Terrain de sport Tristan Tzara
Qu’exprime-t-on lorsque l’on se tait ? Alors que tout semble en place pour une prise de parole officielle, celle-ci se fait attendre. Et lorsque la musicienne Aéréa Négrot finit par ouvrir la bouche c’est pour entonner une chanson, à l’écart des micros qui lui sont tendus. Silent fait résonner les implications politiques du silence, entre acte de résistance savoureux et mutisme contraint. Cela fait dix ans que Pauline Boudry travaille avec Renate Lorenz. Ensemble, elles traversent la question queer, s’intéressant aux sujets marginalisés qui deviennent souvent les protagonistes de films et de performances.

11 rue Tchaïkovski 75018
M° - Porte de la Chapelle, Marx Dormoy (12)
19h-07h

BENJAMIN EFRATI ET LE COLLECTIF MIRACLE
Gymnase Tristan Tzara
Qu’est ce qui nous différencie de ceux que nous appelons « les autres » et à quand remonte cette scission aux contours sans cesse redéfinis ? Tentative d’explication grâce au professeur Serizawa. Mieux, la start-up de ce personnage qui vante les mérites du « xénoxénisme » vous propose de devenir « autre » à votre tour et d’adopter ainsi le point de vue d’une plante ou d’un homme de Néanderthal. Il faut plusieurs membres fondateurs dispersés entre Paris, Budapest et Cotonou pour faire un « Miracle » et des projets qui puisent autant dans les sciences cognitives que dans les théories du marketing.

11 rue Tchaïkovski 75018
M° - Porte de la Chapelle, Marx Dormoy (12)
19h-07h

SRA. POLAROISKA
Terrain SNCF - Halle Hébert
À Hernani, dans le Pays basque, une artère historique de la ville porte le nom de « rue des femmes » sans que personne ne sache pourquoi. Un groupe de citoyennes décide de mener l’enquête. Rapidement, le recours à la fiction permet de pallier l’absence d’explications et les habitantes donnent naissance à leurs propres ancêtres, trois figures féminines mythiques dont elles seront les dignes héritières.

 

54 rue de l’Évangile 75018 - Rue Cugnot 75018
M° - Porte de la Chapelle, Marx Dormoy (12)
19h-07h

DOC
Collège Daniel Mayer

Comme une fenêtre ouverte dans la cour du collège, un écran diffuse un programme en direct. Retransmis depuis l’ancien lycée du 19e arrondissement que DOC occupe depuis quelques années, il voit se succéder résidents, auteurs, membres d’associations, voisins et amis gravitant autour du collectif. Toute la nuit, ils engagent sur ce plateau télé des discussions ponctuées par la projection de vidéos réalisées autour de l’idée de « faire œuvre commune ». Depuis 2015, une centaine d’artistes et d’artisans mettent en commun savoirs et moyens au DOC, ancien lycée reconverti en espace de production et de diffusion artistique. Clubs de lecture anarchiste, universités libres, concerts de musique expérimentale, théâtre et expositions viennent rythmer leur quotidien.

2 place Hébert 75018
M° - Marx Dormoy (12)
19h-07

BERTILLE BAK
Ecole Guadeloupe
Il peut sembler facile de passer inaperçue lorsque l’on est déjà invisible. À Pau, des femmes suivent un entraînement quasi-militaire qui les prépare à traverser une frontière sans être vues. Se cacher dans un pare-choc de voiture, créer un étang artificiel pour pouvoir nager, ou assortir ses habits à son environnement sont autant de subterfuges inventés par Bertille Bak et des femmes exilées pour parvenir à cette fin. Initié par la Fondation de France, le programme Nouveaux Commanditaires permet à des citoyens de passer commande à un artiste dans un but d’intérêt général. C’est dans ce cadre que Bertille Bak a rencontré les femmes de la Maison du Hédas.

2 rue de la Guadeloupe 75018
M° - Marx Dormoy (12)
19h-07h

POSTER FOR TOMORROW
Façade de l'auberge de jeunesse Yves Robert

Une affiche peut-elle constituer une force de changement ? Avec cette question en tête, Poster for Tomorrow lance chaque année depuis 2009 un appel à contribution international et invite quiconque à créer une affiche autour de thèmes aussi capitaux que la liberté d’expression, l’interdiction de la peine de mort, les droits des travailleurs… Les milliers de propositions que l’association reçoit proviennent du monde entier et permettent de faire émerger des prises de positions en lien avec des situations sociopolitiques locales complexes. Cette organisation à but non lucratif, dont le siège social est situé dans la Halle Pajol, fédère un réseau international qui relie les concepteurs d’affiches à ceux qui les placardent ensuite aux quatre coins du monde.

20 Esplanade Nathalie Sarraute 75018
M° - Marx Dormoy (12), La Chapelle (2)
19h-07h

ANNE DE VRIES
Gymnase Micheline Ostermeyer
Bienvenue dans une rave party. Vous vous tenez au milieu d’une foule qui vibre à l’unisson au rythme des kicks de basse et répond aux harangues d’une voix synthétique. Vous prenez des photos avec votre smartphone et vous vous immergez dans cette masse compacte, passez au-dessus et en dessous des spectateurs. Peut- être assistez-vous à une nouvelle forme de rituel aux confins du mysticisme où les corps en transe cherchent à faire l’expérience de l’immanence, du divin. La question des masses, de la technologie et de l’individu constitue un fil rouge dans les productions du Néerlandais Anne de Vries.

22 bis Esplanade Nathalie Sarraute 75018
M° - Marx Dormoy (12), La Chapelle (2)
19h-07h

 

 

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Expo in the City sur YouTube