Barbara
Barbara

L'art dans la peau

Du 9 novembre 2017 au 28 janvier 2018 -
Galerie Sakura //

  • Wayne Maguire, L'art dans la peau, Galerie Sakura
  • RedApe, L'art dans la peau, Galerie Sakura
  • Jack Romo, L'art dans la peau, Galerie Sakura
  • Nicolas Guichard, L'art dans la peau, Galerie Sakura
  • Amit Shimoni, L'art dans la peau, Galerie Sakura
  • Phillip Marsden, L'art dans la peau, Galerie Sakura
  • Beautiful sexy glamorous girl with tattoos.red.
  • Butcher Billy, L'art dans la peau, Galerie Sakura
  • Jonathan May, L'art dans la peau, Galerie Sakura
  • Austin Tott, L'art dans la peau, Galerie Sakura
  • Rhonson Ng, L'art dans la peau, Galerie Sakura
  • Tattoo model Radeo Suicide, photographed by Christian Saint in NYC, for Bizarre Magazine UK.
  • Raul Raichtaler, L'art dans la peau, Galerie Sakura
  • Michael Hall, L'art dans la peau, Galerie Sakura

 

Tatoue-moi si tu peux

 De ses origines marginales à son engouement moderne, le tatouage existe et évolue depuis des centaines d’années. Il change et se métamorphose, d’abord stigmatisé, preuve d’une menace, arboré par les marginaux, les gens dangereux, et devient ensuite symbole. Mais un symbole qui démarque, se portant encore comme preuve d’une différence, qui retranche les tatoués dans un groupe malfamé et critiqué. A partir des années 1990, pourtant, le tatouage reprend vie, se propageant dans les cultures, et grandissant. De simple marque, il devient art, plus complexe, plus divers. Il se trace sur les peaux, sur les corps, pour immortaliser un instant particulier, ou pour rendre hommage à la beauté tout simplement. Il devient même populaire, attirant le grand public, loin désormais de son passé douteux. On le remarque sur les bras, les jambes, les épaules, les dos qui nous entourent, illustrant la toile qu’est le corps humain. Il se collectionne, même, se multipliant sur une même personne, à la manière d’images illustrant les péripéties d’une vie. Grâce à son succès extraordinaire il devient plus minutieux, plus délicat, se déclinant en styles : le noir et blanc, l’hyper-réalisme, le vintage, le classique, l’aquarelle, le pointillé… permettant aux admirateurs de cet art d’arborer les pièces les plus fidèles à leurs envies. Les tatoueurs, quant à eux, deviennent de véritables stars, présentant aux mondes leurs créations comme de véritables œuvres d’art, que leurs admirateurs s’arrachent, voyageant à l’autre bout du monde pour pouvoir passer sous leurs aiguilles. Et à travers l’exposition, cet amour du tatouage s’éveille, habillant les hommes et les personnages de fiction, comme un bijou en vogue.

Tattoos are getting more and more popular. From hyperrealism, to dot work, to watercolour, it seduced everyone and is everywhere around us. The exhibition celebrates this new, beautiful and unusual art.

 Le saviez-vous ?

 Le tatouage est devenu un art tellement populaire que certains des tatoueurs les plus reconnus ont une liste d’attente qui peut s’étaler sur plus de 5 ans. Il faut alors s’armer de patience si l’on souhaite passer sous l’aiguille de l’artiste en question.

  • Partagez sur facebook
  • Partagez sur twitter
  • Partagez sur google-plus

Vous aimerez aussi…

Gilbert & George_Beard pictures, Galerie Thaddaeus Ropac (1)

The beard pictures

Du 18 octobre 2017 au 20 janvier 2018 - Galerie Thaddaeus Ropac // Gilbert et George Depuis leurs œuvres aux couleurs vives de vitraux, les têtes énormes de Gilbert et George semblent nous…

irvingpenn

Irving Penn, The Flavour of France

Jusqu'au 6 janvier 2018 - Galerie Ropac -Paris Marais  // Grande star au Grand Palais, Irving Penn se fait plus intimiste à la Galerie Ropac, livrant une lettre d’amour originale et inspirée…

No.46_preview

À l’Aube du Japonisme

Du 22 novembre 2017 au 20 janvier 2018 - Maison de la culture du Japon à Paris  // Premiers contacts entre la France et le Japon au XIXe siècle La Maison de la culture du Japon de Paris fête ses…

Cité-Fantôme, vue d’exposition © Pia Rondé et Fabien Saleil, Courtesy des artistes, Galerie Escougnou-Cetraro et Drawing Lab, Photo Rebecca Fanuele, 2017 -5_preview

Cité-fantôme au Drawing lab

Pia Rondé & Fabien Saleil Au Drawing Lab Paris, le dessin est mis à l’honneur et avec le projet de la Cité-Fantôme, le graphisme a trouvé sa maison. La Cité-Fantôme est un labyrinthe qui a été…


Barbara